L'épidémie de Covid-19 a interrogé et bousculé les modes de vie de chacun. Dès le mois de mars, le Conseil départemental de la Haute-Garonne a agi pour répondre aux urgences de la situation et, en mai, a lancé un appel aux Haut-Garonnaises et Haut-Garonnais pour « construire la société d’après ».Le Département se réjouit que près de 2000 Haut-garonnais.es aient visité cette plateforme pour consulter ou participer à ce dialogue citoyen. La « société d’après » qu’esquissent les participants est marquée par 4 exigences :

  • Celle d’une société plus durable, agissant pour un meilleur respect de l’environnement dans toutes ses dimensions
  • Celle d’une société inclusive et solidaire : l’expérience de la crise confirme le souhait exprimé dans le passé d'une société où l'entraide prime, où la lutte contre l'exclusion, les préjugés et la précarité doivent être au centre de l'action publique et de l'action collective dans son ensemble
  • Celle d’une société de la proximité, dans toutes les dimensions de nos vies : le travail ne doit plus nécessiter des heures dans les transports, le recours au télétravail, quand il est possible, est jugé opportun.
  • Celle d’une société de la simplicité : les participant.es expriment un besoin d’une certaine sobriété, voire d’une lenteur dans leur quotidien, avec une place centrale accordée à l'humain, par opposition à celle qui est habituellement accordée à l’économie ou à la rentabilité.
Media document
Synthèse de la concertation "société d'après"