PRÈS DE CHEZ VOUS

Une oeuvre monumentale et éphémère sur le site des Archives à Toulouse

Publié le 26 mars 2022
Temps de lecture : 2 min
© Marilina Prigent

Marilina Prigent, artiste argentine en résidence à Toulouse, a créé une oeuvre monumentale et éphémère sur le site des Archives départementales de Toulouse, la rénovation du bâtiment étant prévue de fin 2024 à 2028. Un projet porté par le Conseil départemental de la Haute-Garonne en association avec la Résidence 1+2. 

Depuis ce mercredi 13 mars est installée l’œuvre créée par l'artiste Marilina Prigent sur la façade nord du bâtiment B des Archives départementales au 11 boulevard Griffoul-Dorval à Toulouse. Cette œuvre s’inscrit dans une volonté commune de questionner l’archive photographique à travers le travail de Marilina Prigent qui consiste depuis plusieurs années à construire des récits, à partir de collectes d’archives, lettres ou photographies.

Née en Argentine, diplômée de l’École supérieure des Beaux-Arts de Montpellier, Marilina Prigent a été accueillie en résidence artistique par les Archives départementales de Toulouse à l’automne 2023 pour une immersion de 2 mois dans ses collections. Lors de ses recherches, elle se passionne pour des photographies du fonds Brusson Jeune, une entreprise fondée en 1872 à Villemur-sur-Tarn, en particulier pour une série de portraits de 20 ouvrières et contremaîtresses de cette entreprise. Elle décide alors de rendre hommage, dans cette création monumentale, à l’une d'entre elles, nommée Jeanne Durand, dont le portrait photographique, issu des Archives, sera apposé sur la surface de la façade nord du bâtiment B, dans un espace urbain et contemporain, afin de "donner corps" à son existence et à celle de ces ouvrières. Cette œuvre est également composée de la liste des 20 ouvrières de l’entreprise Brusson ainsi que de la superposition d’une photo des arbres du Canal du Midi.