RETOUR SUR

Journée mondiale des abeilles : le Département mobilisé en faveur des insectes pollinisateurs Publié le
Date de publication
20 mai 2021

24 ruches sont installées dans le parc du château de Laréole
24 ruches sont installées dans le parc du château de Laréole (Crédits : DR)
Chapeau

Pleinement mobilisé pour la préservation des abeilles, le Département a mis à leur disposition le parc du château de Laréole, où Denis Sapène, un apiculteur haut-garonnais a installé il y a quelques années 24 ruches. Un véritable havre de paix pour les insectes pollinisateurs. 

Corps

Le parc du château de Laréole est un îlot de verdure d’une quinzaine d’hectares au milieu des grandes cultures, au Nord-Ouest du département. « Sa zone boisée, avec l’aubépine et l’acacia notamment, et son parc planté de tilleuls permettent de faire vivre les colonies dans de bonnes conditions en période intermédiaire, entre la fin du colza et le début du tournesol », explique Denis Sapene. Cet apiculteur haut-garonnais a ainsi installé 24 ruches sur ce site mis à disposition par le Conseil départemental, qui rachète par ailleurs une partie du miel produit (jusqu’à 30 kg de miel par ruche chaque année). 

Un véritable havre de paix pour les butineuses, qui peuvent ainsi trouver à manger tout au long de l’année et ainsi éviter l’affaiblissement de la colonie. « Les zones de culture sont devenues ces dernières décennies des zones hostiles pour les insectes polinisateurs, rappelle Denis Sapene. Mais il y a aujourd’hui une prise de conscience. » Selon l’apiculteur, iI est plus que jamais vital pour les abeilles de replanter des haies au bord des parcelles et d’améliorer le potentiel des bandes enherbées. « Le Conseil départemental a une politique volontariste dans ce domaine. Il est important que les collectivités donnent l’exemple. Cela prouve que ce n’est pas impossible, et qu’il n’est jamais trop tard pour mettre un coup de frein. Nous avons tous un rôle à jouer. » 

Des ruches sur les sites du Département

Hormis les 24 ruches du site de Laréole (550 kg de miel produits en 2018), le Conseil départemental a permis l'installation de 24 ruches sur l’Espace Naturel Sensible de la Forêt de Buzet (200 kg de miel produits en 2018) et 4 ruches sur le toit du bâtiment C de l’Hôtel du Département (30 kg de miel produits en 2018). En parallèle, plusieurs agents se sont formés à l'apiculture, en partenariat avec le Syndicat des Apiculteurs Midi-Pyrénées, afin d’assurer le suivi des ruches installées sur le toit de l’Hôtel du Département. La collectivité étudie la possibilité d’organiser de nouvelles sessions de formations et d’étendre ce dispositif.

Ruches toit du Département
Les ruches sur le toit du Département (Crédits : Aurélien Ferreira)

Redécouvrez la conférence "Abeilles, merveilleuses abeilles"

Mercredi 6 novembre 2019, Jean-Claude Ameisen médecin-chercheur et auteur de l’émission radio de France-Inter "Sur les épaules de Darwin" a été accueilli au Conseil départemental. Il intervenait dans le cadre de la conférence "Abeilles, merveilleuses abeilles" organisé en présence d'Olivier Fernandez, président du Syndicat Apiculteurs Midi-Pyrénées, partenaire de l'événement. Près de 500 personnes sont venues à l'Hôtel du Département en apprendre sur la situation des insectes pollinisateurs et la question cruciale de leur protection. 

" Le Département souhaite contribuer à enrayer le déclin des insectes pollinisateurs sauvages et domestiques constaté par tous les spécialistes et scientifiques. Cette conférence-débat de Jean-Claude Ameisen s’inscrit pleinement dans notre démarche de sensibilisation sur le monde fragile et pourtant essentiel des insectes pollinisateurs "

a souligné Georges Méric, rappelant que dans le cadre de ses "Engagements 2017-2020 pour la transition écologique", le Département mène une politique volontariste pour la protection de la biodiversité et participe déjà au Plan national d’actions "France Terre de pollinisateurs" pour la préservation des abeilles et des insectes pollinisateurs sauvages.