PRÈS DE CHEZ VOUS

Les Divaskets réhabilitent les héroïnes mythologiques Publié le
Date de publication
12 août 2021

Les Divaskets
Les Divaskets, quatuor vocal a capella né à Toulouse, prêtent leurs traits et leurs voix à Ariane, Pandore, Cassandre et Médée. (Crédits : Adrien Nowak / CD31)
Chapeau

Ce quatuor vocal a capella sera sur la scène d’Aurignac le 15 août dans le cadre du festival 31 notes d’été, pour présenter son deuxième spectacle plein d’humour « Les femmes de la mythologie n’ont pas bonne presse ».

Corps

Organisez une rencontre entre Pandore, Médée, Cassandre et Ariane et laissez-les accorder leurs voix, qu’obtiendrez-vous ? Un bouillonnant quatuor d’héroïnes mythologiques ! Réunies au sein de la « Ligue pour la Liberté, l’Égalité, et la Reconnaissance des Femmes dans la Mythologie Grecque, Romaine, et Autres Sociétés Modernes et Anciennes », ces femmes libres, bafouées, aussi drôles que névrosées, ont décidé de partir en quête de reconnaissance et de justice sous la houlette de leurs interprètes, les pétillantes Divaskets. 

« Ces femmes ont toutes une histoire à raconter, elles ont toutes souffert et vécu dans l’ombre de héros masculins, explique Amandine Bontemps, membre de ce quatuor vocal a capella. Nous avions envie de les réhabiliter, de les défendre… tout en se moquant un peu aussi ! » La jeune femme s’est ainsi glissée dans la peau de l’attendrissante Pandore, maniaque du ménage qui passe son temps à cajoler sa boîte. « Passer par l’humour, l’autodérision, permet souvent de faire passer des messages plus facilement », indique Coline Lemarchand, qui interprète pour sa part une Ariane rongée par l’alcool et sa colère envers Thésée. 

Mêler musique classique, musiques actuelles, humour, théâtre et poésie

Autre originalité du spectacle : son éclectisme ! Du chant grégorien aux Destiny’s Child, de Mozart à France Gall, en passant par quelques standards du jazz, des comédies musicales ou Michael Jackson, les quatre jeunes femmes ont eu à cœur de mêler musiques classique et actuelles, le théâtre et la poésie, pour mieux les explorer et les détourner, et ainsi toucher le plus grand nombre. 

Un crédo revendiqué depuis leur rencontre il y a 9 ans sur les bancs de la fac de musicologie du Mirail et la constitution de leur quatuor en 2016, sur la scène toulousaine du festival « Passe Ton Bach d'abord » organisé par l'Ensemble Baroque de Toulouse. « Nous souhaitions proposer autre chose qu’un concert classique, très protocolaire, et surprendre le public, le sortir de ses habitudes », indique Gabriela Mercado, qui incarne pour sa part la belle Cassandre, obsédée par son apparence et que personne n’écoute jamais, aux côtés de Camille Suffran, quatrième complice et interprète de la troublante Médée. Pari réussi : grâce à ses différents niveaux de lecture, « Les femmes de la mythologie n’ont pas bonne presse » enchante petits et grands. A découvrir le 15 août prochain à 19h au musée de l’Aurignacien. 

 

Les visites culturelles et touristiques le 15 août, à Aurignac

VISITE GUIDÉE DU MUSÉE DE L’AURIGNACIEN 
Découvrez la Préhistoire à travers une visite commentée de l’espace muséographique par un médiateur du musée. 
À 11h et 14h (durée : 45 min). Rdv au Musée de l’Aurignacien. Sur inscription auprès de Haute-Garonne Tourisme 

ANIMATION SUR LA TAILLE DU SILEX 
Découvrez les techniques de taille de silex et de fabrication d’outils utilisés par nos ancêtres. 
À 16h (durée : 1h). Rdv au Musée de l’Aurignacien. 

VISITE GUIDÉE DE LA CITÉ MÉDIÉVALE : « À L’ASSAUT D’AURIGNAC » 
Laissez-vous guider dans les rues de la ville médiévale d’Aurignac, découvrez les secrets que renferme la première enceinte fortifiée de la ville et explorez les recoins du château construit dès le 13e siècle par les Comtes de Comminges.
À 16h30 (durée : 1h). Rdv au au Château Comtal - Le château – Aurignac. Sur inscription auprès de Haute-Garonne Tourisme

Musée de l'Aurignacien
(Crédits : Aurélien Ferreira / CD31)