PRÈS DE CHEZ VOUS

À Muret, les sapeurs-pompiers se forment en conditions réelles Publié le
Date de publication
21 septembre 2019

Formation sapeur-pompier
Le centre de formation aux techniques de lutte contre l'incendie, à Muret. (Crédits : Alis Mirebeau)
Chapeau

À quelques pas d’un bâtiment neuf, abritant vestiaires, sanitaires et salles de cours, onze femmes et hommes lourdement équipés s’engouffrent dans un simulateur à feu réel.

Corps

Il s’agit d’un conteneur de douze mètres de long au fond duquel flambent 40 kg de bois. Bientôt, la température intérieure atteindra par endroits 500°C et d’épaisses fumées s’échapperont du caisson. Inauguré en septembre dernier, le centre de formation aux techniques de lutte contre l’incendie Daniel Miguel permet aux sapeurs-pompiers du département – volontaires et professionnels – de se former. « Les objectifs ? Comprendre comment se développe un feu, savoir réagir face à un stress thermique et connaître la technique à employer en intervention, précise le lieutenant Lilian Cavalerie. Jusqu’à présent, le premier feu auquel était confronté un sapeur-pompier, c’était sur le terrain. Or, mieux vaut l’avoir appréhendé avant en conditions réelles… »

Une sécurité maximale

Depuis sa mise en activité début 2018, le simulateur à feu réel a déjà permis la formation de plus de 700 sapeurs-pompiers. Par ailleurs, l’aire de manoeuvre, aménagée en 2019, offre des conditions optimales aux apprenants. « Tout a été pensé pour leur sécurité, précise le formateur. Ils ont par exemple la possibilité de se doucher sur place pour éviter les risques liés à la toxicité des fumées. » L’expérience s’achève. Benoît, stagiaire, quitte son équipement pour rejoindre le groupe : « Le contact du feu, la chaleur, la fumée… En faire l’expérience n’a rien à voir avec la théorie. Là, on touche vraiment le risque du doigt. » Le coût de 600 000 euros a été financé par le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 31), lui-même subventionné à hauteur de 65 % par le Département.