À LA UNE

Rim Bennama, née sur le ring Publié le
Date de publication
19 mars 2021

Rim Bennama
Rim Bennama s'entraîne avec son père, l'ancien boxeur Mohamed Bennama. (Crédits : Hélène Ressayres)
Chapeau

La jeune Haut-Garonnaise de 20 ans a grandi dans une famille de boxeurs et a fini par embrasser la vocation familiale. Elle vise aujourd’hui les JO de Paris en 2024.

Corps

Quand on est fille de, nièce de et sœur de boxeurs et boxeuses, peut-on échapper à la vocation familiale ? Rim Bennama, elle, s’est laissée le bénéfice du doute : à côté de la boxe dans le club familial, le Blagnac Boxing Club, elle s’est essayée au judo, à la gym ou encore à l’athlétisme. Mais à l’heure du choix, il y a 4 ans, elle a laissé parler sa raison : « J’avais de meilleurs résultats en boxe alors j’ai décidé de ne me concentrer sur cette discipline ». C’est dans le sang, c’est comme ça ! 

Objectif: les JO en famille !

Championne de France cadette et junior, habituée de la scène internationale, la jeune femme de 20 ans ne nourrit aujourd’hui aucun regret, sacrifiant volontiers ses loisirs pour l’amour du ring. Voir son frère aîné Billal – « mon modèle », dit-elle avec émotion - décrocher, en mars 2020, son billet pour les JO de Tokyo n’a fait que démultiplier sa motivation. « C’était juste incroyable ! Je nous revois il y a quelques années devant la télé avec mon père, quand on lui disait qu’un jour, ce serait notre tour. Cette fois ça y est ! » Et l’objectif de Rim est on ne peut plus clair désormais : une qualification pour les JO 2024 à Paris et en famille ! « On est tous très soudés, même si on se chambre beaucoup, s’amuse-t-elle. Aller à Paris avec Billal, ce serait un rêve! »

En attendant, la jeune femme partage son temps entre l’Insep (où elle a rejoint son frère Billal en 2018) et les entraînements avec son père Mohamed Bennama à Blagnac, où elle a également choisi de s’investir auprès des collégiennes en difficulté, en leur faisant découvrir l’univers de la boxe.