Rodolphe Jarlan veut rapporter une médaille du Japon  Publié le
Date de publication
23 août 2021

Rodolphe Jarlan, joueur de rugby fauteuil.
Rodolphe Jarlan, joueur de rugby fauteuil. (Crédits : Hélène Ressayres / CD31)
Chapeau

Ils sont champions d’athlétisme, de handirugby, de BMX, de natation ou de rugby et sont ambassadeurs sportifs de Haute-Garonne. Retrouvez ces sportives et sportifs qui vont défendre également les couleurs de la Haute-Garonne aux Jeux paralympiques de Tokyo du 24 août au 5 septembre. Cette semaine, rencontre avec Rodolphe Jarlan, champion de rugby fauteuil.

Corps

Champion d’athlétisme chez les jeunes, notamment sur le 800 m sa spécialité, Rodolphe Jarlan n’avait pas vocation à pratiquer le rugby. Surtout en fauteuil. Mais une balle perdue reçue dans les cervicales l’a rendu tétraplégique à l’âge de 17 ans et a changé définitivement sa vie. “Pendant mon année de rééducation j’ai poursuivi mes études, licence et master en études génie civil, ce n’est que plus tard que j’ai découvert le sport fauteuil. J’étais vraiment concentré sur mes études!“, dit en souriant Rodolphe Jarlan qui s’apprête à 33 ans à disputer ses deuxième Jeux olympiques à Tokyo après ceux de Rio en 2016. C’est en 2010 après une rencontre avec le docteur Cadieu à l’université Paul Sabatier qu’il découvre le rugby fauteuil au Stade Toulousain Rugby Handisport. 

“En 4 ans on a progressé“

“De suite j’ai adoré l’ambiance dans le club et l’équipe et le sport en lui même“ ajoute celui qui affiche un handicap 2/5 et évolue dans un rôle offensif sur le terrain. Après une 7ème place au Brésil, celui qui a stoppé sa vie professionnelle pour se consacrer au rugby fauteuil et à sa vie de famille, croit aux chances des Bleus d’accrocher un podium. “En 4 ans on a progressé, on est mieux encadré au niveau du staff, on a multiplié les stages de préparation, pour la première fois depuis 2011 on a battu l’Angleterre en amical“. Autant de petits signes qui donnent confiance à Rodolphe Jarlan, ambassadeur sportif du Département, pour ramener un résultat du Japon. Même si la concurrence de l’Australie, du Japon ou des USA sera rude. Ensuite le natif du Lot-et-Garonne aura tout loisir pour se tourner vers les championnats d’Europe en 2022, la Coupe du monde en 2023 et…  les JO en 2024! 

Rodolphe Jarlan, joueur de rugby fauteuil.
Rodolphe Jarlan, joueur de rugby fauteuil. (Crédits : Hélène Ressayres / CD31)

Le rugby fauteuil se joue par équipe de 4 joueurs pendant 4 périodes de 8 minutes avec un ballon de volley sur un terrain de dimensions d’un terrain de basket. Chaque équipe peut avoir jusqu'à 8 remplaçants. Les joueurs sont classés entre 0,5 pt et 3,5 pts selon le niveau d'atteinte et le degré de handicap. Pour plus d’équité, chaque équipe doit totaliser 8 pts maximum sur le terrain. Les "gros points" (classés de 2,5 à 3,5 pts) sont des joueurs à vocation offensive, ayant la capacité de porter la balle. Les "petits points" (classés entre 0,5 et 2 pts) sont des joueurs à vocation défensive, dont la mission est de bloquer les adversaires.

Un but est inscrit lorsque le porteur du ballon franchit la ligne de but adverse avec au moins deux de ses roues. Le joueur en possession du ballon doit dribbler au moins une fois ou réaliser une passe toutes les 10 secondes. L’adversaire peut s’emparer de ce ballon posé sur les genoux.