Vous êtes ici

L'annexe : Une résidence étudiante dans l'ère du temps

Des travaux conduits par le GIE Garonne Développement

Le Groupe les Chalets, membre du GIE Garonne Développement, transforme actuellement l'ancien bâtiment de la MSA et de la Chambre d'agriculture de la Haute-Garonne situé sur les allées de Brienne, en logements étudiants. Une démarche innovante par la transformation des locaux mais aussi par l'équipement des logements avec du mobilier de seconde vie.

Dès la rentrée 2019 ce sont au total 153 logements, du T1 au T3 (destinés à la collocation) qui seront proposés aux étudiants. Avec un peu d'avance sur la loi Elan, dans le secteur du logement social, le groupe les Chalets a fait l'acquisition de cet immeuble à usage professionnel afin de le transformer en logements. Les travaux ont commencé fin 2017 et donneront vie à un immeuble de 9 étages avec un parti pris architectural brut et contemporain. "Pour une fois la réalité sera plus belle encore que les images", se réjouit Pierre Marchal, directeur général du groupe les Châlets. L'architecte Axel Letellier explique "la volonté de conserver l'architecture existante tout en l'intégrant mieux dans la ville. De plus, le nouveau PLU ne permettait pas de construire au-delà de 15 mètres de hauteur, c’est pourquoi nous avons conservé la structure de la tour qui montait jusqu’à 30 mètres, et habillé la façade de zinc et verre, avec, côté Canal du midi, un capotage de lames blanches et noires qui forment une vague".

Nous donnons la priorité à la jeunesse, à l'émancipation et soutenons tout particulièrement ce genre d'initiatives qui replacent l'humain au centre de la façon d'habiter. Le GIE Garonne Développement est le bras armé du Département, et fera de cette réalisation un vrai succès.

Georges Méric, président du Conseil départemental

 

Dans un esprit résolument "loft" et industriel, ces appartements étudiants aux grandes baies vitrées et plafond de béton brut seront une première dans leur genre : " ce n'est pas un choix financier mais bien politique et philosophique", explique Jean-Michel Fabre, Vice-président en charge du développement durable, ajoutant que "l'exemplarité n'est pas une manière de convaincre les autres, c'est la seule" (Albert Schweizer).

Ce projet est particulièrement innovant dans la transformation de l'usage des locaux, une pratique encore trop peu répandue mais aussi par le fait que tous les logements seront équipés avec du mobilier de seconde vie, grâce à l'association Merci René, "facilitateur d'environnement durable", dont l'activité est dédiée à l'aménagement d'espace avec du mobilier d'occasion, issu du réemploi du surcyclage ou du neuf responsable. Une initiative qui s'inscrit dans une logique d'éco-responsabilité, de développement durable et d'insertion sociale, avec à la clef des logements qui ne se ressemblent pas!

Merci René accompagne le projet par l'aménagement des logements mais ne s'arrêtera pas là : "Les occupants pourront participer à divers ateliers dans les espaces communs, sur le thème du recyclage, du réemploi, etc.", explique Olivier Hue, co-fondateur de l'association.

L’Annexe comptera 153 logements dont 128 T1, 16 T2 et 9 T3 destinés à la colocation. Ces logements aux loyers accessibles (360 euros pour un T1 et 700 euros charges comprises pour un T3) ne seront pas destinés uniquement aux boursiers mais soumis à un plafond de revenus familiaux et attribués en priorité en fonction d’un critère d’éloignement géographique. À sa livraison, la résidence sera gérée par l'Association pour le logement des Jeunes en Occitanie, présidée par Camille Pouponneau, Conseillère départementale.

Page publiée le 22 mars 2019 - vérifiée le 22 mars 2019