Ensemble soutenons le commerce et l'artisanat local Publié le
Date de publication
13 février 2019

Soutien commerçants et emploi local
Ensemble soutenons le commerce et l'artisanat local en Haute-Garonne. (Crédits : DR)
Chapeau

Le Département s’associe à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Toulouse et la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Haute-Garonne.

Corps
Text

Depuis plusieurs semaines, la fréquentation et l'image du centre-ville de Toulouse s'est dégradée suite à différentes manifestations. Les commerçants et artisants sont particulièrement affectés par cela. Le Département s’associe donc avec la Chambre de Commerce et d'Industrie de Toulouse Haute-Garonne et la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Haute-Garonne, afin d'élaborer un dispositif qui réponde aux besoins de ces professionnels.

" Nous condamnons fermement les actes de violence qui ont eu lieu en marge des manifestations des gilets jaunes. Face au désarroi des commerçants et artisans du territoire qui ont été victimes des « casseurs », le Département agit concrètement, au-delà même de ses compétences légales, pour les soutenir dans cette période trouble. "


Georges Méric, Président du Conseil département de la Haute-Garonne

 

Une aide exceptionnelle de 300 000 €

Le Conseil départemental abonder les Fonds de concours mis en place par les deux chambres consulaires de 300 000€. Ces fonds permettront aux artisans et commerçants de bénéficier d'avances remboursables sous forme de prêts à taux 0.

 

Une campagne de communication

 

Video URL

A côté de l'aide exceptionnel, véritiable dispositif de solidarité, une campagne de communication est déployée à partir du 17 mars par le Conseil départemental, la CCI et la CMA sur l'ensemble du département. Au travers de cette campagne, le Conseil départemental souhaite promouvoir et valoriser les commerces de proximité.

Text

Un fonds de soutien pour aider les commerçants

Mardi 2 avril, Georges Méric, président du Conseil départemental, Philippe Robardey, président de la CCI de Toulouse et Vincent Aguilera, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat de la Haute-Garonne, ont signé une convention de partenariat pour la création d’un fonds de soutien aux commerçants touchés par les manifestations.

Suite aux manifestations des gilets jaunes rendant l'accès au centre-ville périlleux, les samedis après-midi, la fréquentation a drastiquement baissé. "Désormais, les toulousains consomment en périphérie toulousaine le samedi, mais on ne peut pas sanctuariser un périmètre et laisser mourir certains commerçants au profit d'autres", explique Vincent Aguilera, président de la Chambre des métiers et de l'artisanat de la Haute-Garonne. La CCI de Toulouse, le Conseil départemental de la Haute-Garonne et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Haute-Garonne ont ainsi souhaité soutenir les commerçants et artisans du territoire, en abondant un fonds de solidarité, qui permettra de verser aux commerçants et artisans une avance remboursable de 5 000 euros par entreprise, afin de financer les dépenses urgentes nécessaires à la poursuite ou à la reprise de l’activité mais aussi à la protection des biens.

 

Des commerçants soutenus

5 commerces ont reçu un chèque issu de ce fonds de solidarité : Les Américains, le Petit Benoît, la Vieille Cave, MS2C ChuChu et Nuances Or Tissus. "C'est une première étape, ensemble nous allons sauver des emplois et accompagner les entreprises, mais la mission n'est pas terminée, ajoute Sandrine Floureusses, Vice présidente du Conseil départemental en charge de l'emploi, c'est aussi le démarrage d'une réflexion pour ensemble faire revenir les Haut-Garonnais au centre-ville".

Aurélie O'grady a ouvert sa boutique de scrapbooking Nuances Or Tissus en décembre 2018 : " Je suis située sur l'axe principale de Muret, qui est rendu quasi impossible d'accès tous les samedis...Aujourd'hui je n'ai plus de trésorerie, cette avance va me permettre de payer mes charges et de sortir la tête de l'eau en attendant que les choses rentrent dans l'ordre. Cette initiative est essentielle, car nous avons tous été impactés et je salue le fait qu'ils ne se soient pas limités aux commerçants de l'hyper-centre toulousain pour ce fonds de soutien".