RETOUR SUR

L'orchestre d'enfants Demos enchante la Halle aux grains

Date de publication
Publié le 9 juin 2022
Temps de lecture : 4 min
Miniature
Orchestre Demos 2022
© Hélène Ressayres
Légende

Orchestre Demos 2022

Chapeau

Dimanche 5 juin 2022, à la Halle aux grains, l’orchestre d’enfants DEMOS*, coordonné par la Cité de la musique-Philharmonie de Paris, en partenariat avec Toulouse Métropole et le Conseil départemental a donné son concert de clôture sous la direction du chef d’orchestre Christophe Mangou. Un moment de partage émouvant et chargé de sens.

Corps v2

L'aboutissement de 3 ans d'efforts

Un frisson parcourt la Halle aux grains aux dernières mesures de « Twenty-twenties » de Sylvain Griotto. Et c’est la standing ovation, bien méritée, pour les musiciens de DEMOS et leur chef d’orchestre, Christophe Mangou. Difficile de dire qui sont les plus fiers, de ces enfants qui ont persévéré dans leur apprentissage de la musique pendant ces trois années compliquées, ou de leurs proches, qui ont soutenu leurs efforts et qui applaudissent à tout rompre. « J’en ai pleuré ! » s’exclame la mamie de Mathilde.

Deux morceaux du répertoire classique, une comptine russe, une création contemporaine présentée par son compositeur, la programmation choisie par Christophe Mangou crée des ponts entre le passé et le présent. Tout comme le choix des salles, la vénérable Halle aux grains à Toulouse et la plus moderne Philarmonie à Paris, où l’orchestre se produira le 18 juin. Car, bien plus qu’un programme artistique, DEMOS est une école de vie, qui aide les enfants à s’ancrer, dans l’histoire et dans le collectif. Par la musique, ils se construisent une identité.

Comme le précise Marie-Hélène Serra, Directrice du département Education et Ressources à la Philharmonie de Paris, « La musique leur permet de gagner en aisance sociale, elle leur donne les clés pour affronter le monde et y trouver leur place ».

Un projet musical et social

DEMOS, c’est aussi un projet social, qui fait entrer la musique dans des foyers qui en sont éloignés, socialement ou géographiquement. L’enthousiasme des enfants, qui ont choisi leur instrument et assisté pendant trois ans aux cours de musique, chant et danse, est contagieux. « Je suis le premier musicien de la famille » nous confie joyeusement Adam, « Ma petite sœur a très envie de faire un instrument, renchérit Mathilde, et j’aide mon grand frère à faire ses devoirs de musique ». Toujours dans un souci pédagogique, pour mettre à l’aise les familles peut-être un peu impressionnées par le cadre de la Halle aux grains, le chef d’orchestre intercale entre les morceaux des moments mimés, des sifflements et même des rires. Les enfants filmés et projetés sur un écran au fond de la salle leur expliquent même les clés de la communication entre le chef d’orchestre et ses musiciens, le « soundpainting ». Christophe Mangou en est convaincu, « la musique classique est tout, sauf élitiste, il suffit de créer des portes d’entrée ».

* DEMOS : Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale.

Rappel du dispositif

DEMOS est un projet de démocratisation  culturelle  centré  sur  la  pratique  musicale  en  orchestre. Il s’agit d’inscrire des jeunes dans un dispositif gratuit à la fois ouvert et  structuré  afin  de  développer  confiance  en  soi,  respect  de  l’autre,  envie  de communiquer, prise de risque. À ces fins, une démarche innovante est élaborée. Elle associe une pédagogie collective fondée sur la pratique instrumentale et un suivi social très appuyé. Elle implique donc, outre les artistes professionnels, de nombreux experts du champ social. Le  Ministère  de  la  culture  et  de  la  communication  a  chargé  la  Cité  de  la  musique-Philharmonie  de  Paris  de  porter  le  projet.


En Haute-Garonne, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse (ONCT), attaché à la médiation de la musique classique, porte ce projet de développement sur la métropole toulousaine et dans 2 communes du département, Muret et Villefranche-de-Lauragais. Les enfants, amenés à la musique par le chant et la danse, découvrent les instruments (bois, cordes, cuivres) et choisissent celui qu’ils souhaitent pratiquer. Encadré par des professionnels de la musique et du domaine social, chaque enfant suit dans une structure de son quartier des ateliers hebdomadaires et retrouve régulièrement les autres enfants du territoire lors d’une répétition en orchestre “tutti”. L’apprentissage musical est enrichi par des actions de médiation menées par l’ONCT (visites, représentations…). À l’issue de ces trois années, les enfants qui le désirent peuvent continuer leur pratique au sein des structures d’enseignement musical partenaires et conserver leurs instruments.


À la rentrée 2022, une centaine d’enfants issus de la métropole et du département intégreront à leur tour DEMOS pour un nouveau cycle de trois ans.

“Le Conseil départemental est heureux de soutenir depuis trois ans ce projet ambitieux qui vise à favoriser l’égalité des chances auprès de tous les jeunes haut-garonnais et à donner à tous un même accès à la culture quelles que soient leur origine sociale et leur situation géographique”, souligne Georges Méric, président du Conseil départemental.

Le concert du 5 juin est l’aboutissement des trois années passées au sein