SERVICE

La pratique musicale

Bandeau pratique musicale
Le Département facilite l'accès à la culture pour les jeunes. (Crédits : Romain Saada)
Chapeau

Le Conseil départemental soutient depuis plusieurs années l’enseignement musical et son essor sur le territoire.

Corps

Le département de la Haute-Garonne intervient depuis plus de trente ans en faveur des écoles de musique avec la création d’un Brevet musical départemental en 1988 et l’adoption d’un règlement d’attribution des subventions aux écoles de musique dès 1991.

Depuis 2018, le Département va encore plus loin avec un dispositif innovant, qui vise à faciliter l’accès aux familles modestes à la pratique musicale. Concrètement, le Département apporte son soutien financier aux écoles de musique, publiques ou associatives, pilote le Brevet musical départemental, qui permet à chaque musicien d’évaluer son niveau et propose des parcours artistiques afin d’initier les élèves à la pratique musicale.

Le schéma départemental des enseignements artistiques (SDEA)  réaffirme également le principe d’une intervention importante dans le domaine de l’éducation artistique avec la mise en place de parcours artistiques en musique, danse et théâtre à l’intention des collégiens.

Aides aux écoles de musique 

Depuis 25 ans, le Conseil départemental de la Haute-Garonne apporte son aide aux écoles de musique du département, pour favoriser l’apprentissage de la musique pour tous, sur tout le territoire.

Brevet musical départemental

Le brevet musical départemental est un examen organisé par le Conseil départemental de la Haute-Garonne, il s'adresse à tout musicien inscrit dans une école de musique ou un conservatoire (à l’exception de celui de Toulouse) adhérent à l’UDEMD (Union Départementale des Écoles de Musique et de Danse), quel que soit son âge. Il permet d'évaluer les compétences musicales acquises au sein de ces établissements. Il est composé d’une épreuve instrumentale et d’une épreuve de formation musicale pour les niveaux de fin de premier et de seconds cycles.

Le brevet musical départemental, dont les épreuves se déroulent entre mars et avril de chaque année, sert de référence, au niveau départemental, pour les acquisitions demandées à la fin du 1e cycle (de 4 à 6 ans d’apprentissage musical) et du 2e cycle (de 4 à 6 ans supplémentaires). Il constitue un repère pour l’enseignement dispensé dans les écoles de musique et conservatoires du département et valorise l’apprentissage d’une pratique musicale.

Attention, le Brevet n’a de valeur qu’au niveau départemental et n’ouvre pas à une équivalence avec les diplômes délivrés par les établissements classés par l’État (Conservatoire de Toulouse par exemple).

Le Brevet musical départemental s'adresse à tout musicien inscrit dans une école de musique ou un conservatoire (à l’exception de celui de Toulouse) adhérent à l’UDEMD (Union Départementale des Écoles de Musique et de Danse), quel que soit son âge.

  • accordéon
  • alto
  • batterie
  • clarinette
  • harpe
  • flûte à bec,
  • flûte traversière,
  • guitare classique,
  • mandoline
  • musiques actuelles
  • piano
  • saxophone
  • trombone
  • trompette
  • violon
  • violoncelle
  • formation musicale
  • et épreuves théoriques de musiques actuelles

Les inscriptions aux épreuves du Brevet musical départemental se font auprès de l’école de musique ou le conservatoire fréquenté par le candidat à condition que ces écoles soient adhérentes à l’UDEMD. La Direction des Arts vivants et Visuels reçoit les candidatures et convoque les candidats aux épreuves qui se déroulent entre mars et avril de chaque année.

Le contenu des épreuves du Brevet musical départemental diffère selon l’instrument choisi. Ces contenus sont disponibles dans le livret des règlements édité pour chaque édition. Les épreuves sont notées sur 20 points. Un certificat est validé pour chaque épreuve par une note supérieure ou égale à 14/20. Le Brevet musical départemental 1e ou 2nd cycle est acquis après l’obtention de deux certificats : certificat instrumental et certificat de formation musicale. Un document nominatif est édité pour les certificats et les brevets. Pour les titulaires du Brevet musical départemental, une cérémonie de remise des diplômes est organisée au Conseil départemental à leur intention en juin.

533 candidats inscrits dans 16 disciplines : piano, guitare classique,  violon, alto, violoncelle, flûte traversière, clarinette, flûte à bec, saxophone, trompette, batterie, accordéon, harpe, formation musicale et musiques actuelles. 2019 a accueilli une nouvelle discipline : les épreuves théoriques de musiques actuelles.

Les candidats provenaient de 43 écoles de musique et conservatoires (hors Toulouse) de la Haute-Garonne adhérentes à l’UDEMD.

524 certificats présentés en 1er et 2nd cycles par les  candidats :

  • 255 certificats obtenus dans une discipline instrumentale
  • 269 certificats obtenus en formation musicale

Le taux de réussite s’est élevé à 53.4% (rappelons qu’un certificat s’obtient avec une note supérieure ou égale à 14/20)

76 brevets musicaux ont été attribués (le brevet s’obtient avec un certificat en instrument et un certificat en formation musicale) : 73 en 1er cycle et 3 en 2nd cycle.

Le Brevet a nécessité l’embauche de 75 personnes (examinateurs, musiciens accompagnateurs, appariteurs) pour un total de 702 heures travaillées.

Pour rappel, l’édition 2020 n’a pu se tenir en raison du Covid19.

Bourses aux jeunes musiciens : une aide pour apprendre à jouer d'un instrument de musique dans une école de musique de la Haute-Garonne.

Une « bourse aux jeunes musiciens » illustre l’idée de démocratisation de la pratique artistique amateur. Concrètement : le Département prend en charge l’intégralité des frais (adhésion ou frais de dossier, frais de scolarité) pour l’inscription dans un cursus complet (instrument et formation musicale) d’un jeune de moins de 18 ans, issu d’un foyer fiscal dont le quotient familial est inférieur ou égal à 520, dans l’une des 59 écoles soutenues par le Département.

Par ailleurs, les instrumentistes à cordes (violon, alto, violoncelle) inscrits dans une école de musique du département peuvent désormais intégrer les orchestres symphoniques du Conservatoire de Toulouse. Il s’agit de rendre accessible la musique symphonique aux jeunes musiciens qui n’ont pas d’orchestre près de chez eux.

La « Bourse au chant choral » permet depuis 2017 d’aider les ensembles vocaux amateurs à développer leur formation, proposer des manifestations et créer des projets innovants.

  • 147 demandes reçues
  • 119 demandes éligibles
  • Montant global attribué : 45 685,96 €
  • 43 élèves issus d’écoles de musique associatives et 76 d’écoles de musique publiques
  • Montant moyen d’une bourse pour une EM associative : 615 €
  • Montant moyen d’une bourse pour une EM publique : 286 €
  • Prise en charge des frais de location de l’instrument de musique : 6 élèves issus de 5 écoles de musique
  • Montant total : 2591 €

Bourses au chant choral

Depuis 2017, les ensembles vocaux amateurs peuvent se voir octroyer une bourse pour les accompagner dans leurs besoins de formation mais aussi pour les aider organiser des manifestations musicales et créer des projets innovants.

  • 23 demandes émanant de 20 ensembles vocaux
  • 10 demandes « bourse formation »
  • 10 demandes « bourse manifestation »
  • 9 demandes « bourse innovation »
  • 23 demandes recevables.

Budget : 18 000 €

Démos en Haute-Garonne

Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) est un projet de démocratisation culturelle centré sur la pratique musicale en orchestre. Ce projet à dimension nationale, initié en 2010 et coordonné par la Cité de la musique - Philharmonie de Paris, est destiné à des enfants habitant des quartiers relevant de la politique de la ville, ainsi que dans des zones rurales insuffisamment dotées en institutions culturelles. Il agit là où l’accès à l’éducation artistique et culturelle est rendu difficile en raison de facteurs économiques et sociaux ou de l’éloignement géographique des structures d’enseignement. Démos a pour but d’enrichir le parcours éducatif des enfants, de favoriser la transmission du patrimoine classique et de contribuer à leur bonne insertion sociale. Il est bâti sur une coopération professionnelle forte entre acteurs de la culture et du champ social.

Démos s’inscrit dans un mouvement national de réflexion sur la pédagogie collective de la musique classique et sur l’élargissement des publics de ce patrimoine. Il bénéficie du soutien de l’État et de nombreuses collectivités territoriales et de mécènes.

  • Pratique collective par groupes de 15 au sein des structures sociales, regroupement en orchestre symphonique (une centaine d’enfants) une fois par mois, concerts publics chaque année
  • 4h d’ateliers de pratique instrumentale par semaine, hors temps scolaire au sein des structures sociales et des stages pendant une partie des vacances scolaires
  • 1 répétition en orchestre toutes les 6 semaines et 1 concert public en fin d’année
  • Encadrement par deux musiciens professionnels (professeurs de conservatoire, dumistes, musiciens d’orchestre) et un référent de la structure sociale partenaire
  • Direction des orchestres par des chefs renommés qui accompagnent les enfants pendant les trois années
  • Dispositif de formation continue pour les musiciens et les référents sociaux impliqués dans le projet

En Haute-Garonne, le projet est porté par l'orchestre national du Capitole. Il a fait l’objet d’une convention signée avec la Philharmonie de Paris. Il est inscrit dans les accords de coopération signés le 2 avril dernier entre le Conseil départemental et Toulouse Métropole.

Son fonctionnement est opérationnel depuis la rentrée scolaire 2019/2020.

7 ateliers (cordes, bois, cuivres) de 15 musiciens chacun ont été mis en place dans les communes suivantes :

  • Toulouse : Bellefontaine, Soupetard et MJC Prévert
  • Cugnaux
  • Blagnac
  • Muret
  • Villefranche-de-Lauragais

Chaque atelier est encadré par deux musiciens professionnels et un référent de la structure sociale partenaire.

L’orchestre Démos se compose de 120 musiciens et est dirigé par Christophe Mangou.

Contacts et documents pratiques

Brevet musical : règlement 2021
Contenu des épreuves orales et écrites de formation musicale 1er et 2nd cycles
Liste des chants imposés 1er cycle
Liste des morceaux de flûte à bec soprano 1er cycle
Liste des morceaux imposés 2nd cycle
Liste des morceaux tirés au sort - 1er cycle 2021
Planning de mise en oeuvre du Brevet musical départemental 2021
Saxophone : liste des morceaux 1er cycle