REPORTAGE

Des collégiens s’initient à l’art de l’éloquence Publié le
Date de publication
31 mai 2021

Parcours éloquence 2021
Proposé pour la première fois cette année par le Conseil départemental en partenariat avec l’Éducation nationale, le « parcours éloquence » a séduit les élèves haut-garonnais. (Crédits : Adrien Nowak)
Chapeau

Une centaine d’élèves de 3ème de Muret et Colomiers ont participé cette année au « parcours éloquence ». Ce dispositif mis en place par le Conseil départemental à la rentrée de septembre, en partenariat avec l’Éducation nationale, permet aux collégiens de développer leur esprit critique tout en apprenant à mieux maîtriser l’expression orale. 

Corps

Durant cette année scolaire, quatre classes de 3è des collèges Bétance à Muret et Victor Hugo à Colomiers ont travaillé l’art de l’éloquence à travers des ateliers animés par des professionnels et orchestrés par la Médiathèque départementale. « Vous pouvez être fiers de vous », les a félicités la romancière Rachel Corenblit, qui a accompagné les collégiens de Colomiers lors de séances d’écriture. « Les échanges ont été très riches avec les élèves, a-t-elle attesté lors de la restitution des ateliers. Nous avons travaillé autour du thème de la lecture, en l’abordant de manière ludique pour ainsi sortir du cadre scolaire. » 

Développer la confiance en soi

Proposé pour la première fois cette année par le Conseil départemental en partenariat avec l’Éducation nationale, le « parcours éloquence » a séduit les élèves haut-garonnais. « On a pu avoir des vrais conseils de professionnels », se réjouit Julia, élève de 3è à Colomiers. « Et être libres d’écrire ce qu’on voulait », ajoute Marin. Certains ont également appris à « poser leur voix ». « On nous a montré que lire lentement et bien articuler permet d’être mieux compris », témoigne Antoine. Tous ont en effet dû passer devant la caméra, Covid oblige, pour lire un texte qu’ils avaient rédigés : chacun repart ainsi avec une nouvelle expérience qui pourra leur servir par la suite, pour passer des oraux par exemple.

« L’adolescence est une période de la vie où le regard des autres jouent beaucoup, et s’exprimer devant les autres peut devenir très compliqué, explique Stéphanie Chardy, professeure de français au collège Victor Hugo. Mais grâce à la qualité des intervenants, tous mes élèves ont participé et cette expérience leur a sans aucun doute apporté de la confiance en eux ». 

Promouvoir les talents des jeunes

Le parcours éloquence est un nouveau dispositif qui s’inscrit dans le cadre des parcours d’éducation artistique et culturel mis en place par le Département dans les collèges. Présent lors de la restitution des ateliers à Colomiers, le vice-président en charge de l’action sociale : enfance et famille a rappelé la nécessité de promouvoir la voix des jeunesses. « Savoir parler en public est une véritable force qui peut ouvrir d’autres horizons, estime Arnaud Simion. Notre devoir, en tant qu’élus, est de mettre en avant les jeunes, leurs talents et leurs engagements. Et c’est ce que fait le Département à travers ce nouveau parcours ».