Partage facebook Partage whatsapp
Paramètrer les cookies Picto cookies
Partager sur les réseaux sociaux Picto réseaux sociaux
Remonter en haut de la page
RETOUR SUR

Des kiosques insertion au plus près des besoins du territoire

Date de publication
Publié le 26 octobre 2022
Temps de lecture : 2 min
Miniature
KIosque insertion du Conseil départemental à Labège le 13 octobre
© Valentine Chapuis-CD31
Légende

KIosque insertion du Conseil départemental à Labège le 13 octobre

Chapeau

Dans le cadre de sa participation à la lutte contre l’exclusion, le Conseil départemental organise régulièrement en territoire des kiosques insertion, comme à la Maison des solidarités de Castanet-Tolosan le 29 septembre ou à l’Espace Emploi Formation du SICOVAL à Labège le 13 octobre. Focus sur ce dispositif pensé à destination des allocataires du RSA.  

Corps v2

Le RSA (Revenu de solidarité active) est versé par la CAF (ou la mutualité sociale agricole) sur décision du Conseil départemental sous certaines conditions (ressources, droit au séjour...). Le versement de cette allocation entraîne des obligations : l’élaboration d’un parcours d’insertion afin de retrouver une autonomie financière. Ce parcours est formalisé dans un contrat d’engagement réciproque.  

Le kiosque insertion permet d’aller à la rencontre des allocataires RSA, de leur proposer une prise en charge personnalisée par un ensemble d’acteurs de l’insertion qui pourront les accompagner dans leur parcours.  ze sai

Le 29 septembre dernier s’est notamment tenu à la Maison des solidarités de Castanet-Tolosan un kiosque insertion à destination des allocataires RSA. À cette occasion, plusieurs dizaines de personnes de tous âges et profils ont été reçues par les équipes dédiées du Département. Une présentation collective a rappelé à chacun ses droits et devoirs : d’un côté, un revenu de solidarité active dont le montant varie selon les situations, ainsi que d’autres services liés comme la couverture maladie universelle, de l’autre un contrat d’engagement par lequel l’allocataire construit son projet de réinsertion. Après ce temps collectif, un accueil personnalisé a permis à chaque allocataire d’élaborer un projet avec le soutien des professionnels de la Maison des Solidarités. 

Les kiosques insertion sont nés d’un constat simple. Les personnes allocataires du RSA, de par leur parcours, ont souvent perdu confiance en elles-mêmes et en l’avenir. Elles ne sont pas nécessairement informées des dispositifs d’action sociale, ou ne connaissent pas les acteurs de l’insertion qui peuvent les soutenir dans leur parcours. Enfin, elles peuvent être géographiquement isolées. Autant de données qui ne facilitent pas leur bon accompagnement vers l’insertion.

En permettant aux allocataires de se choisir un référent en fonction de ses besoins spécifiques, les kiosques insertion viennent donc réintroduire de l’humain et un conseil individualisé. Car les équipes du Conseil départemental et l’ensemble des travailleurs sociaux dédiés à l’insertion le savent bien : chaque situation est particulière et revêt des aspects multiples : professionnels, bien sûr, mais aussi sanitaires, familiaux, sociaux…

En 2022, sur le département, 33 kiosques insertion auront été organisés, accueillant généralement une centaine d’allocataires par session, tantôt au sein des maisons des solidarités du Conseil départemental de la Haute-Garonne, tantôt chez l’un de ses nombreux partenaires sur le terrain : centres communaux d’action sociale, maisons de chômeurs, association d’insertion.