PORTRAIT

Soleynia, un duo solaire aux multiples influences Publié le
Date de publication
3 août 2020

Sonia et Leïla Zitouni forment le groupe Soleynia.
Sonia et Leïla Zitouni forment le groupe Soleynia.
Chapeau

Elles arrivent d’Ariège mais aussi de beaucoup plus loin par leurs racines. Leila et Sonia, sont sœurs et forment le groupe Soleynia. Elles font partie de la programmation du cru 2020 de 31 notes d’été qui promet de belles surprises et une programmation résolument féminine ! A découvrir ce mercredi 5 août sur le site et les réseaux du Conseil départemental.

Corps

Elles sont liées à la vie comme à la scène. "Le groupe est probablement né en meme temps que moi", plaisante Leila la cadette. Elles rapportent avoir grandi au son de multiples berceuses et bien que leurs parents de soient pas musicien, les 5 enfants que compte la fratrie ont choisi un instrument. Leila et Sonia sont allées un peu plus loin. Complètement autodidactes, elles maîtrisent la guitare, la harpe et le daf (une percussion iranienne). Depuis dix ans, elles fusionnent leurs voix et leurs textes pour Soleynia. "Au départ on faisait surtout des reprises de chants traditionnels, ce qui implique des influences d’un peu partout et puis on a voulu assembler toutes ces influences dans des chants et des airs qui nous ressemblaient plus." Aujourd'hui chacune, compose ses musiques et écrit ses textes, qu'elles partagent puis arrangent ensemble. C'est la touche Soleynia, amarrée entre Orient et Occident, exprimant des influences berbéro-celtes. Ce qui les inspire? "Les parcours de femmes, la vie, les expériences que l’on a vécues et que l’on vit encore." Tout un programme pour ce festival qui entend cette année mettre la femme au premier plan. Les deux soeurs préparent un EP pour la fin d'année.