RETOUR SUR

Banquet républicain 2017 : 1 300 Haut-Garonnais réunis le 14 juillet Publié le
Date de publication
14 juillet 2017

Banquet républicain 2017
1 300 Haut-Garonnais étaient présents à la première édition du Banquet républicain, le 14 juillet 2017. (Crédits : Romain Saada)
Chapeau

Vendredi 14 juillet, 1 300 Haut-Garonnais sont venus célébrer la Fête nationale autour d'un banquet républicain, dans la cour de l'Hôtel du Département. Belle réussite pour cet événement destiné à faire partager les valeurs républicaines !

Corps
Text

Cette manifestation populaire, organisée dans le cadre du programme Les chemins de la République, a été l'occasion pour les Haut-Garonnais.es présents de se retrouver autour d'un repas convivial, à l'invitation du Département et de partager ensemble, le temps de la Fête nationale, les valeurs républicaines : liberté, égalité, fraternité & laïcité. Des pins, bracelets et autres cocardes ont été distribués gracieusement à tous les participants dans une atmosphère joyeuse.

Après avoir dégusté les agapes dans la cour de l'Hôtel du Département, où de grandes tables avaient été dressées, dont une paëlla qui a séduite petits et grands, la scène musicale haut-garonnaise a été mise à l'honneur : les groupes Cabaret chansons, Bombes 2 bal et les Grandes bouches en concert de clôture, ont assuré l'ambiance. Les plus jeunes n'ont pas été oubliés avec un espace de jeux. Des animations en lien avec les valeurs républicaines, leur ont été également proposées. 

Le comédien et metteur en scène, fondateur et directeur de la Compagnie Les Vagabonds et du Théâtre du Pavé, Francis Azéma, a lu un passage du "discours à la jeunesse" prononcé par Jean Jaurès en 1903 devant les élèves du lycée d'Albi. 

Pour la partie historique, Pierre Gueguen, président de la Libre pensée de Haute-Garonne, et spécialiste des banquets républicains a rappelé au cours de son intervention, leur importance dans la construction des valeurs républicaines.

Georges Méric a pour sa part évoqué, à l'occasion d'un discours particulièrement applaudi, sa fierté d'ouvrir les portes du Conseil départemental à ses concitoyennes et concitoyens, pour célébrer cette fête républicaine à haute valeur symbolique :

" La laïcité est aujourd’hui plus que jamais un combat. "

Media vidéo
Video URL