Du théâtre interactif pour sensibiliser les collégiens aux valeurs de la République Publié le
Date de publication
8 décembre 2020

Théâtre-forum Rencontres de la laïcité
Les deux comédiens ont joué plusieurs saynettes en s'inspirant du quotidien des collégiens. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Dans le cadre des Rencontres de la laïcité et des valeurs de la République, qui se déroulent cette semaine au Conseil départemental, quatre classes de collégiens du département ont assisté à une représentation théâtrale interactive en visio-conférence.

Corps

Assise au milieu de la scène du Pavillon République ce mardi 9 décembre, Léa, une collégienne fictive, montre à un camarade la caricature de leur professeure de mathématiques qu’elle vient de dessiner. Elle l’a représentée avec un mégaphone « parce qu’elle crie tout le temps sur nous », dit-elle. « C’est méchant quand même, non ? », rétorque son camarade qui commence à la dessiner, elle, couverte de boutons d’acné. Léa se fâche, la dispute éclate. Fin de la saynette.

Les faux collégiens, Margaux Gorce et Gean Cartier, en réalité comédiens de la compagnie Comme1Acte, se tournent alors face caméra et demandent : « Quelle est la différence entre les deux dessins ? » Les collégiens, qui assistent depuis leur salle de classe à ce théâtre forum inédit, retransmis en direct, commencent à lever la main. « Le premier dénonce un comportement, mais le second, ce n’est que de la moquerie », affirme un élève. « Il y a des limites aux blagues », lance un autre. L’échange s’installe et amène de nouvelles questions : Qu’est-ce que l’humour ? A quoi sert la caricature ? Peut-on rire de tout ?

Vivre-ensemble, respect et laïcité

Proposée par l’association Loisirs Education & Citoyenneté (LEC) Grand Sud dans le cadre du Parcours Laïque et Citoyen, cette représentation théâtrale sur le thème de la liberté a précisément vocation à faire réfléchir tous ces jeunes citoyens en devenir sur les valeurs de la République à travers plusieurs saynettes qui évoquent des situations de leur quotidien, de la salle de classe aux transports en commun. « Ces valeurs peuvent paraître parfois abstraites à des collégiens, c’est pourquoi il est important de remettre du concret dans tout cela en leur parlant de ce qui les touche », indique Kamyar Madjfar, directeur de la LEC Grand Sud. L’occasion, donc, d’aborder les notions de vivre-ensemble, de respect, de liberté de jugement ou encore de laïcité.

« La laïcité, c’est un principe qui vous protège, qui permet le vivre-ensemble dans une République apaisée », a ainsi rappelé Vincent Gibert, en ouverture de cette matinée. « C’est pourquoi depuis 2015, le Conseil départemental met en œuvre le Parcours laïque et citoyen, un dispositif unique en France, qui vous permet d’acquérir les outils pour vous aider à devenir les citoyens de demain. »