PRÈS DE CHEZ VOUS

À Fronton, un commerçant obtient le 100e prêt CréADE31 Publié le
Date de publication
2 août 2021

Rudy Balet CréADE31
Rudy Balet, artisan boucher à Fronton, a obtenu un prêt CréADE31 du Département. (Crédits : Adrien Nowak / CD31)
Chapeau

Le Département met en place depuis 2017 le prêt CréADE31 pour soutenir les Haut-Garonnais·es dans leurs projets professionnels. Zoom sur Rudy Balet, boucher à Fronton, qui a obtenu en juin 2021 le 100e prêt CréADE31.

Corps

Rudy Balet, 27 ans, a affûté ses couteaux pendant près de dix ans avant de se lancer… Son bac professionnel boucherie-charcuterie en poche, il quitte Villefranche-de-Rouergue pour intégrer une première boucherie à Toulouse, puis une autre à Versailles, avant de revenir dans la Ville rose. Mais « l’envie de s’engager personnellement dans un projet qui [lui] tient à cœur » le rattrape il y a quelques mois. Objectif atteint le 18 juin dernier avec le rachat de la boucherie République, installée dans la rue la plus commerçante du centre-bourg de Fronton ! Une gageure compte tenu de sa mise de départ…

« Mon rêve était de racheter le commerce avec un euro en poche…, dit-il. J’ai alors cherché un prêt d’honneur et j’ai découvert le dispositif CréADE31. »

Un coup de pouce du Département

CréADE31 a été créé par le Département pour aider les demandeurs d’emploi installés en dehors de la métropole toulousaine à créer ou reprendre une entreprise, via l’octroi d’un prêt à taux zéro : 100 personnes ont pu en bénéficier depuis 2017. « Ce prêt de 9 900 euros m’a permis de crédibiliser mon dossier, confie Rudy. En parallèle, j’ai obtenu un prêt personnel et j’ai atteint un montant suffisant pour prétendre à une subvention régionale. » Reste maintenant à convaincre la clientèle frontonnaise. Ce qui semble bien parti au vu des deux mots d’ordre du nouveau boucher : proximité (en faisant le choix du local) et traçabilité (« je sais ce qui rentre dans mes frigos pour apporter une qualité maximale au client » !).