À LA UNE

Graines d’artistes de Fonsorbes, la culture en partage Publié le
Date de publication
17 mars 2021

Graines d'artistes Fonsorbes
Le cursus de danse s’ouvre par de l’éveil, avant qu’un choix ne s’opère entre danse classique et modern jazz. (Crédits : Alexandre Ollier)
Chapeau

Depuis 22 ans, et grâce à l’investissement de ses onze bénévoles, l’association fonsorbaise donne accès à une pratique artistique de qualité.

Corps

La culture est essentielle à la vie d’une commune et à l’épanouissement de ses habitants. Si certains en doutaient, Graines d’artistes de Fonsorbes (et sa longévité) en est le témoignage. Née en 1999 – sur les ruines du foyer rural – l’association transmet sans relâche sa passion pour la musique et la danse. Pilotée par onze bénévoles particulièrement investis, elle tisse aussi des liens entre Fonsorbais de tous horizons, qui répondent présents. « Nos 318 adhérents sont âgés de 4 à 73 ans et représentent au total 235 familles fonsorbaises, précise Isabelle Poitau, vice-présidente de l’association. Ils sont encadrés par douze professeurs, tous employés en CDI, dont deux sont également coordinateurs pédagogiques. Par ailleurs, chaque bénévole membre du bureau est référent d’un professeur. Cela garantit un dialogue constant au sein de l’association et un enseignement de qualité. »

Un maillon fort de la pratique artistique en Haute-Garonne

Le cursus musical démarre par deux ans d’éveil, suivis par l’apprentissage du solfège et d’un instrument dès l’âge de 6/7 ans. Le cursus de danse s’ouvre aussi par de l’éveil, avant qu’un choix ne s’opère entre danse classique et modern jazz. Les adhérents sont par ailleurs invités, deux fois par an, à « se produire » devant un public. « Nous leur proposons de participer à un événement ; jouer de la musique lors d’un vernissage, faire une démonstration lors de la fête de la musique, se produire lors d’un gala inter-générations etc. », indique Isabelle Poitau. Histoire, là encore, de créer des connexions au sein de la commune. Puis, l’année se clôt par une audition pour les apprentis musiciens et un grand spectacle pour les apprentis danseurs. Une activité intense, qui fait de Graines d’artistes un maillon fort de la pratique artistique sur le territoire haut-garonnais, soutenu chaque année par le Département via une subvention de 10 000 €.