FLASH INFO

Le point sur la situation hydrologique en Haute-Garonne Publié le
Date de publication
1 septembre 2020

L'absence de pluie depuis début aout dessine une tendance pessimiste pour septembre-octobre.
L'absence de pluie depuis début aout dessine une tendance pessimiste pour septembre-octobre. (Crédits : Loic Bel)
Chapeau

Le Comité de l’Eau s’est à nouveau réuni le 27 août à la préfecture de Haute-Garonne pour faire un point sur la situation hydrologique du département.

Corps

L’absence de pluies significatives depuis début août, aggrave la situation hydrologique des cours d’eau du département, mais les orages du weekend dernier devraient permettre un répit temporaire de quelques jours. Sur l’axe Garonne, la situation se tend sur le Piémont avec franchissements des objectifs de débits à Valentine (St Gaudens) et Marquefave. Le soutien d’étiage depuis le lac d’Oô devrait reprendre après le passage des averses.

Les tendances prévisionnelles pour septembre-octobre sont pessimistes, avec la poursuite d’un étiage sévère pour la Garonne amont. Compte-tenu du fort déstockage des réserves de soutien d’étiage sur juillet-août, la stratégie de lâchers a été adaptée, en ne visant que 90% du débit d’objectif à Portet-sur-Garonne et 80% à Lamagistère (Lot-et-Garonne), pour permettre d’avoir suffisamment de volumes pour tenir jusqu’à fin octobre.

  • Sur l’Aussonnelle et le Salat, la situation est tendue mais sans franchissement des seuils de restriction. Des tours d'eau volontaires des irrigants permettent de soulager la ressource en eau.
  • Sur le Volp le tarissement est lent et n’impose pas de restriction à ce stade.
  • Sur le bassin de la Neste et des rivières de Gascogne, les débits de la Neste sont toujours proches de leur minima historique et les retenues se vident à vitesse soutenue. Pour ne pas les mettre en péril la gestion du système Neste, les mesures de restriction de prélèvements sont renforcées.

Au vu de la situation hydrologique, l’arrêté préfectoral du 27 août 2020 avec application au 29 août à 8 h :

  • porte une restriction de 3,5 jours par semaine ou 50% des débits sur les rivières connectées au système Neste dont la Save et la Louge amont
  • maintient une interdiction totale de prélèvement sur le Tescou et ses affluents (depuis le 18 juillet)
  • maintient une interdiction totale de prélèvement sur les petits cours d'eau non réalimentés (depuis le 1er août).