RETOUR SUR

Les 31 automnes de Jazz sur son 31 Publié le
Date de publication
22 octobre 2017

31e édition Jazz sur son 31
La 31e édition de Jazz sur son 31 s'est déroulée du 6 au 22 octobre 2017. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Événement majeur de la saison culturelle proposée par le Conseil départemental, le festival Jazz sur son 31 essaime une multitude d’événements sur tout le territoire de la Haute-Garonne. Rendez-vous du 6 au 22 octobre 2017…

Corps

Chaque année au début de l’automne, le département résonne de mille sonorités jazz grâce au festival Jazz sur son 31. Si, en 2016, l’anniversaire des 30 ans était salué par un record d’affluence – près de 24 000 spectateurs – et une affiche comptant rien moins que Gregory Porter et Ibrahim Maalouf entre autres, « la 31e édition marque, par son chiffre symbolique, la volonté de soutenir la création et la diffusion culturelles à travers tout le département, confie Anne Boyer, viceprésidente en charge de la culture. Et ce, non seulement dans la métropole toulousaine, mais aussi dans les territoires périurbains et ruraux. » Ainsi, pas moins de 19 communes et 30 lieux de diffusion répartis sur 20 cantons seront mis à contribution pour cette nouvelle édition ! De quoi permettre d’accueillir 65 événements dont 39 concerts gratuits, 18 concerts à cinq euros ou encore le concert de Dianne Reeves à la Halle aux Grains au tarif imbattable de dix euros.

Un festival accessible à tous

La manifestation offre ainsi chaque année l’opportunité de découvrir des artistes venus du monde entier mais aussi implantés localement, apportant ainsi des esthétiques différentes, et pour tous les publics. « Le festival, précise Sylvie Castro, responsable de la Direction des arts vivants et visuels au Conseil départemental, est l’occasion d’inscrire des actions culturelles sur l’ensemble du territoire, à la rencontre de publics différents comme les collégiens, les étudiants, les chanteurs et musiciens amateurs, les malades hospitalisés, leur famille et les personnels grâce à des événements et des actions de médiation destinés à rendre le jazz accessible à tous. » En multipliant les rendez-vous à l’Automne Club, situé dans la cour du Département à Toulouse, mais aussi lors des Scènes 31 et des Concerts Club qui se déroulent dans tout le département, Jazz sur son 31 donne le pouls d’une discipline en perpétuelle évolution et permet la diffusion de la culture musicale auprès du plus grand nombre.

Chiffres clés

  • 31e édition du festival

  • 317 artistes

  • 65 événements, dont 39 concerts gratuits

  • 30 lieux de diffusion sur l’ensemble de la Haute-Garonne

  • 24 000 spectateurs en 2016

Chiffres clés jazz 2017
Les 31 automnes de Jazz sur son 31, en chiffres. (Crédits : Thomas Biarneix)

Une semaine dédiée au jazz cubain

Parmi les nouveautés de cette édition, le festival propose une immersion dans l’univers de la musique jazz cubaine. Le directeur artistique de la manifestation, Philippe Léogé, ne cache pas son enthousiasme pour ces musiciens à écouter à l’Automne Club mais aussi dans d’autres lieux du département*: « Le festival ne reste pas confiné sur un jazz pointu à tout prix, la preuve cette année avec un jazz plus exotique, une musique du monde, joués par sept musiciens cubains influencés par Chucho Valdés. Pendant une semaine, nous allons assister à quelque chose d’assez rare : nous pourrons écouter une musique vivante comme si on était à La Havane ! De nombreuses rencontres et échanges entre musiciens cubains, élèves, enseignants se dérouleront lors de masters-class et concerts-lectures. Avec cette semaine dédiée au jazz à La Havane, notre but est d’ouvrir les yeux et les oreilles sur les endroits de la planète où se déroule une vraie relecture du jazz. 

Un « forum » Jazz sur son 31 au cœur de Toulouse

L’ancien Point Info Jazz, implanté dans les locaux de la Direction des arts vivants et visuels en centre-ville de Toulouse, devient le Forum. Il s’agit d’un lieu hybride, ouvert aux festivaliers et au public. On pourra y assister, à l’envie, à des mini concerts, des séances de dédicace, acheter les places de concert, écouter et se procurer les disques des artistes programmés, s’informer sur le déroulement du festival ou encore découvrir l’exposition photographique de Jérôme Dédébat Cuba, l’amour, la danse (1er septembre au 27 octobre).

Les Passerelles, pour découvrir les dessous du jazz

Collégiens, étudiants, initiés, musiciens amateurs ou novices... ce programme inédit de médiation culturelle, organisé en marge du festival Jazz sur son 31, compose six menus différents pour mieux découvrir et apprécier les subtilités du jazz :

  • Master Class pour les écoles de musique
  • La pratique amateur entre en scène
  • Leçons de jazz scolaires et étudiants
  • Le parcours jazz au collège
  • Interventions musicales dans les hôpitaux
  • Conférences découvertes et initiation au jazz

Les Passerelles du festival favorisent la découverte du jazz sous toutes ses formes à travers des actions de médiation gratuites en direction de différents publics. Plusieurs manifestations sont dédiées aux musiciens amateurs, aux élèves des écoles de musique, aux collégiens, aux étudiants, aux habitants des quartiers toulousains, aux enfants et adultes hospitalisés.

Concerts-conférences, master-class de musiciens cubains, scènes ouvertes aux agents du Conseil départemental, une leçon électro jazz et un atelier pour les vocalistes amateurs...

Retour en images