À LA UNE

Rephotographions la Haute-Garonne : 350 nouveaux clichés pour la postérité ! Publié le
Date de publication
11 janvier 2021

La commune de Mondonville avant/après.
Mondonville au début du XXe siècle et Mondonville en 2020: les charrettes ont laissé la place aux voitures. (Crédits : DR / Que Son Pham Van)
Chapeau

La troisième campagne de « Rephotographions la Haute-Garonne » s’est achevée le 31 décembre dernier. Au total, depuis 2017, l’opération aura permis de collecter 1444 nouvelles photographies de 347 communes du Département.

Corps

Poser un regard neuf sur la Haute-Garonne et constituer un album photo actualisé de nos territoires : tel était l’objectif de l’opération « Rephotographions la Haute-Garonne », organisée par les Archives départementales, et dont la troisième et ultime édition vient de s’achever.

Entre septembre et décembre 2020, les Haut-Garonnais étaient ainsi invités à se saisir de leur appareil photo, sillonner le département et reproduire l’une des cartes postales du fonds Labouche. Ce fonds exceptionnel, acquis par le Département en 1993, est constitué de quelque 50 000 pièces documentant une grande partie du Département (373 communes répertoriées) tel qu’il était au début du XXe siècle.

Pour mesurer les évolutions de nos territoires en un siècle, les photographes – amateurs et professionnels – avaient donc pour consignes de respecter le lieu et le cadrage de l’image initiale. A l’arrivée, 90 contributeurs ont participé et ont apporté 349 photographies répertoriant 101 nouvelles communes !

En un siècle, des changements parfois radicaux !

Pour la première fois, même des scolaires se sont prêtés au jeu : les classes de 6e du collège Jean-Paul Laurens d’Ayguevives ont en effet participé à plusieurs ateliers d’initiation photo avant d’aller sur le terrain rephotographier leurs communes, contribuant au nouveau fonds à hauteur de 10 nouvelles photographies.

L’occasion, pour tous, d’observer en un siècle des changements radicaux souvent liés à l’urbanisation – notamment dans les grandes communes proches de Toulouse – ou, au contraire, une stabilité dans le temps pour certains villages du département.

Les nouvelles photographies, qui feront l’objet d’actions de valorisation en 2021, vont être inventoriées, référencées et conservées précieusement dans les fonds des Archives départementales de la Haute-Garonne, s’ajoutant aux 1100 autres photographies déjà collectés depuis 2017 dans le cadre de cette opération.