PORTRAIT

Sadio Doumbia : tennisman et “globe-trotter“ du Stade Toulousain Publié le
Date de publication
5 février 2021

Sadio Doumbia
Sadio Doumbia, tennisman du Stade Toulousain. (Crédits : Hélène Ressayres)
Chapeau

Ils sont champions d’athlétisme, de handibasket, d’aviron, de natation et sont ambassadeurs sportifs de Haute-Garonne : deux fois par mois retrouvez ces sportives et sportifs qui portent haut les couleurs du département. Cette semaine, rencontre avec Sadio Doumbia, champion de tennis du Stade Toulousain.    

Corps

A 30 ans, Sadio Doumbia licencié du Stade Toulousain tennis a pris un nouveau virage dans sa carrière : depuis le début de l’année 2020, l’ambassadeur sportif du Département privilégie désormais les matches en double avec Fabien Reboul son partenaire d’entrainement. “L’objectif à terme est de participer à de grands tournois comme ceux du Grand Chelem“, indique celui qui a été classé 280ème à l’ATP en individuel en 2017. Licencié au Stade Toulousain depuis 15 ans, Sadio Doumbia débute le tennis à l’âge de 9 ans à Vacquiers, village au nord de Toulouse, où il grandit. “Je devais choisir entre le tennis et le judo, j’ai suivi un copain qui faisait du tennis“, explique celui qui admire alors Sébastien Grosjean ou Arnaud Clément, joueurs français en verve sur le circuit. Après avoir intégré un pôle espoir, Sadio Doumbia, 18 ans, part aux Etats-Unis.  

Cinq ans à l’université de Géorgie

“Je me suis rendu compte que je n’avais pas les moyens pour bien figurer sur le circuit professionnel, j’ai donc décidé de partir à Atlanta poursuivre mes études“. Pendant cinq ans, le joueur qui affectionne particulièrement jouer sur les surfaces dures en extérieur - “je peux exploiter mes qualités de vitesse et d’explosivité“ - défend les couleurs de l’université de Géorgie. “C’était une super expérience, j’évoluais dans une équipe de 8 ou 9 joueurs, j’étais le seul Français et on participait à des tournois différents toutes les semaines“, se remémore Sadio Doumbia. C’est sans doute durant cette période que le Français confirme son goût pour les voyages. Car depuis le début de l’année 2020, sacs de sport sur le dos il arpente les tournois aux quatre coins de la planète en Turquie, Italie, Etats-Unis ou Amérique du Sud avec son compère Fabien Reboul pour gagner des points afin de grimper au classement ATP. Les deux joueurs classés aux alentours de la 150ème place doivent se hisser à la 80ème place pour espérer jouer un des quatre tournois du Grand Chelem.

Sadio Doumbia, tennisman du Stade Toulousain.
Sadio Doumbia, tennisman du Stade Toulousain. (Crédits : H.R/CD31)