Partage facebook Partage whatsapp
Paramètrer les cookies Picto cookies
Partager sur les réseaux sociaux Picto réseaux sociaux
Remonter en haut de la page
REPORTAGE

Objectif : égayer le quotidien des seniors

Date de publication
Publié le 2 novembre 2022
Temps de lecture : 3 min
Miniature
Des seniors de l'association des Petits frères des pauvres en visite à Verfeil
© Adrien Nowak
Légende

Des seniors de l'association des Petits frères des pauvres en visite à Verfeil

Chapeau

Chaque année, 2000 actions pour prévenir la perte d’autonomie des seniors sont rendues possibles en Haute-Garonne, grâce à la Conférence des financeurs, coordonnée par le Conseil départemental. Reportage à l’occasion d’une de ces activités, une visite organisée à Verfeil et Bonrepos-Riquet, avec l’association des Petits frères des Pauvres. Un bel exemple illustrant la société du lien, défendue par le Département.

Corps v2

« Avec les Petits Frères des Pauvres, je me sens revivre. Et avec Anita, la bénévole qui me suit, j’ai même trouvé une nouvelle famille ». Longues tresses blondes et robe à fleurs, Martine s’est faite coquette pour l’occasion. Cette ancienne aide-soignante de 68 ans, veuve depuis peu, vit seule à Muret. Elle fait partie des 65 seniors accompagnés par l’antenne muretaine des Petits Frères des Pauvres. Grâce à la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie (CFPPA), coordonnée par le Département, bénévoles accompagnants et seniors accompagnés par l’association ont pu bénéficier le 11 octobre d’une parenthèse enchantée, organisée par Haute-Garonne tourisme. Au programme de la journée : découverte touristique des splendeurs de Verfeil avec une visite exclusive du musée des Petites filles modèles immortalisées par la Comtesse de Ségur, pause gourmande à Montrabé, et pour finir halte au château de Bonrepos-Riquet. Parmi eux, l’érudit Paul n’en perd pas une miette et note scrupuleusement toutes les anecdotes délivrées par les guides du jour, Olivier, Claire et Jacques. 

Rompre la monotonie du quotidien

C’est un vrai moment de détente pour ces personnes âgées souvent isolées et démunies, dont les retraites excèdent très rarement 1000 euros par mois. Une solitude contre laquelle lutte au quotidien l’association et ses bénévoles, dont certains sont retraités eux-mêmes comme en témoigne Monique, bénévole : « Beaucoup n’ont pas ou plus de famille à proximité. Vieillir seul, c’est terrible. Alors que ce soit passer un coup de fil pendant la canicule ou aller voir un film ensemble, chaque petit geste compte. ». Grâce aux 28.357 euros alloués en 2022 par la Conférence des financeurs, les 12 équipes de bénévoles des Petits frères des Pauvres de Haute-Garonne ont pu organiser près d’une trentaine d’actions variées pour maintenir le lien social : séjours de vacances à la mer ou dans la région, sorties au restaurant, au cinéma et même voyages immersifs via des masques de réalité virtuelle...

Des fleurs avant le pain

« Nos seniors sont ravis de cette journée très chaleureuse organisée grâce au soutien financier de la CFPPA. Notre devise historique c’est de donner des « fleurs avant le pain » à ces seniors qui souffrent d’une grande solitude affective. Mission réussie aujourd’hui ! », résume Josiane Dizel, responsable de l’antenne des Petits Frères des Pauvres de Muret et elle-même bénévole. La CFPPA, qui fédère les acteurs haut-garonnais amenés à intervenir dans le champ de la perte d’autonomie : outre le Département, y siègent l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé au Travail (CARSAT), la Mutualité Sociale Agricole (MSA), la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) via ses délégations locales, des fédérations des institutions de retraite complémentaire (Agirc-Arrco) et des organismes régis par le code de la mutualité (Mutualité Française). Placée sous l’égide de la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA), elle permet, chaque année, de soutenir, avec un engagement de près de 2 millions d’euros par an, une offre de plus de 2000 nouvelles initiatives sur le territoire. Objectif : prévenir la perte d’autonomie des plus de 60 ans. Et ce dans des domaines très variés : visites à domicile, touristiques, activités physiques adaptées, nutrition, ateliers numériques, sur le sommeil, la mémoire, le bien-être et l’estime de soi, séjours ANCV, et bien d’autres.... Ce sont autant d’activités récréatives gratuites proposées aux seniors Haut-Garonnais. Parce que soutenir les aînés n’a pas de prix !