Partage facebook Partage whatsapp
Paramètrer les cookies Picto cookies
Partager sur les réseaux sociaux Picto réseaux sociaux
Remonter en haut de la page
À LA UNE

S.O.S Méditerranée : une soirée de sensibilisation nécessaire

Date de publication
Publié le 15 novembre 2022
Temps de lecture : 2 min
Miniature
Le Conseil départemental a accueilli la soirée de mobilisation de S.O.S Méditerranée
© Le Conseil départemental a accueilli la soirée de mobilisation de S.O.S Méditerranée
Légende

Le Conseil départemental a accueilli la soirée de mobilisation de S.O.S Méditerranée

Chapeau

Le 5 novembre 2022, l’Hôtel du Département accueillait une grande soirée de mobilisation organisée par l’association S.O.S Méditerranée. Alors que des centaines de rescapés étaient encore bloqués en mer en attente d’un port d’accueil, le président du Conseil départemental Georges Méric rappelait « notre devoir d’assistance, et avant tout, d’humanité ».

Corps v2

Depuis trois ans, le Conseil département de Haute-Garonne soutient l’association S.O.S Méditerranée à hauteur de 100 000 euros par an. Il fait également partie des collectivités à l’origine de la plateforme des collectivités solidaires lancée en 2021, qui compte aujourd’hui 88 communes, intercommunalités, métropoles, départements et régions.

La soirée du 5 novembre 2022 était l’occasion de mieux faire connaître l’association, pour encourager les soutiens bénévoles et les dons. S.O.S Méditerranée connaît une situation financière difficile sur cette fin d’année 2022, dûe à l'augmentation du coût des opérations de sauvetage, conséquence de la guerre en Ukraine notamment. La baisse du pouvoir d’achat a réduit le nombre de donateurs privés et de nombreuses institutions ont redirigé leurs fonds vers les victimes de la guerre en Ukraine.

François Thomas, capitaine et président de l’association SOS Méditerranée, a rappelé les missions de l’association, « Sauver, protéger, témoigner », puis Louise Guillaumat, directrice adjointe des opérations en mer a alerté sur la situation alarmante à bord d’Océan Viking. Alice Gautreau a donné son témoignage de sage-femme ayant exercé sur l’Aquarius et un bénévole de l’antenne toulousaine de l’association a expliqué les actions de sensibilisation menées auprès de la population haut-garonnaise, des lycées et des collégiens.

Les différents témoignages ont eu un fort impact sur le public réuni ce soir-là au Conseil départemental, impact renforcé par l’exposition photographique illustrant la devise de S.O.S Méditerranée, « Sauver, protéger, témoigner ».

Le Conseil départemental a accueilli la soirée de mobilisation de S.O.S Méditerranée
© Adrien Nowak
Le Conseil départemental a accueilli la soirée de mobilisation de S.O.S Méditerranée

Entre le 22 et le 29 octobre 2022, près de 1000 personnes ont été secourues en Méditerranée par quatre navires de sauvetage. À bord de l'Ocean Viking, 234 rescapés ont attendu près de trois semaines (contre 2 à 3 jours habituellement) pour pouvoir débarquer en lieu sûr. L’état de santé des réfugiés était critique. Après un appel urgent des organisations humanitaires et maritimes, et un bras de fer entre la France et l’Italie, le navire a finalement accosté à Toulon.

Un événement en soutien à l’association se tiendra au Pavillon de l’Arsenal, à Paris, le 21 novembre prochain.

Le Conseil départemental a accueilli la soirée de mobilisation de S.O.S Méditerranée
© Adrien Nowak
Le Conseil départemental a accueilli la soirée de mobilisation de S.O.S Méditerranée