ACTUALITÉ

Un label pour les crèches solidaires Publié le
Date de publication
28 février 2020

Signature de la charte de soutien aux crèches à vocation d'insertion professionelle.
À ce jour 19 lieux à vocation d'insertion professionnelle sont labellisés, soit 249 places concernant des parents isolés ou des couples sans emploi, en parcours d'insertion. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Afin de réduire les inégalités sociales en matière d'accueil du jeune enfant, le Département soutient le développement de crèches à vocation d'insertion professionnelle (AVIP). L'objectif? Faciliter la réinsertion professionnelle des parents par l'obtention d'une place en crèche pour leur enfant.

Corps
Text

Dans le cadre du Schéma départemental des services aux familles, le Département, la CAF et leurs partenaires se sont engagés dès 2018 à développer cette offre d'accueil du jeune enfant plus spécifiquement pour les parents en recherche d'emploi.

En octobre 2018, 10 établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE) avaient été labellisés. En ajoutant l'appel à projet de 2019, ce sont, aujourd’hui, 19 lieux qui sont labellisés. Concrètement, cela représente 505 places agréées par le Conseil départemental, dont 249 concernent des parents isolés ou des couples sans emploi, en parcours d'insertion ou en formation.

Cette démarche innovante de labellisation, réalisée avec nos partenaires, vise à réduire les inégalités sociales en matière d’accueil du jeune enfant et à favoriser l’insertion sociale et professionnelle des familles les plus modestes "

a souligné Arnaud Simion, vice-président du Conseil départemental chargé de l'action sociale enfance jeunesse.

 

Un dispositif sur tout le territoire haut-garonnais

À la mission locale Haute-Garonne, le constat est sans appel : "La question du mode de garde est primordiale pour les jeunes parents, et c'est aussi un frein élevé pour l'insertion. Grâce à cette convention, 5 jeunes femmes ont pu bénéficier de places et continuer leurs démarches d'insertion. C'est une réussite et une réussite rapide", termine Nadège Carrel, directrice de la mission locale Haute-Garonne.

À noter que tout le territoire haut-garonnais est concerné, puisque 12 de ces crèches sont situées sur Toulouse, 4 sur le Sicoval, 2 sur le Muretain et 1 sur Montrabé.