Vous êtes ici

En route pour le covoiturage!

Semaine du développement durable

À l’occasion de la semaine du développement durable, le Conseil départemental inaugure 8 aires de covoiturage sur le territoire Haut-Garonnais. La suite logique de l'impulsion donnée en mars 2018, lorsque les élus du Conseil départemental votaient un schéma de covoiturage en Haute-Garonne. L'objectif ? Encourager cette pratique écocitoyenne et participer activement à la lutte contre le réchauffement climatique.

Les déplacements du quotidien en voiture représentent l’un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre. Conscient de cette réalité, le Département à travers son action politique pour la transition énergétique, mise notamment sur le covoiturage. Avec le lancement en 2018 d’un programme d’aménagement des aides de covoiturage il agit ainsi concrètement pour encourager les « autosolistes » à se tourner vers des solutions de covoiturage.

8 nouvelles aires de covoiturage inaugurées

 

Le Conseil départemental a terminé les travaux d’aménagement des aires de covoiturage de Saintes à Capens, de la Rivière à Martres Tolosane, de Sayers à  Buzet sur Tarn, de Gémil à Gémil, des Portes de Pyrénées à Muret, de la Route de Gragnague à Castelmaurou, de la Gare à Saintes de Peyrolières et des Portes du Comminges à Ausson. Ces 8 aires ont été mises en service et sont inaugurées par la collectivité du 3 au 6 juin 2019.

La collectivité a opté pour un éclairage autonome solaire sur cette aire de covoiturage, plus respectueux de l’environnement. Ce dispositif de fabrication Française sera généralisé sur l’ensemble des aires de covoiturage.

Au total, 25 aires seront sécurisées et aménagées dans les zones périurbaines et rurales du département d’ici la fin de l’année 2019, afin d’encourager la pratique du covoiturage dans une agglomération qui connaît un haut niveau de saturation routière. L’ensemble des aires de covoiturage seront ouvertes aux automobilistes d’ici la fin de l’année 2019 et permettront de couvrir l’ensemble du territoire.

  • la 1ère aire a été inaugurée en septembre 2018 à Seilhan
  • au total 25 aires de covoiturage seront livrées d’ici fin 2019
  • soit 780 places prévues pour un budget de 2,7 millions d'euros

 

Très engagé pour favoriser le partage de la voiture et les mobilités, le Conseil départemental propose localement des solutions très concrètes pour diminuer la pollution, réduire les bouchons et permettre aux Haut-Garonnais de faire des économies sur leurs transports et de gagner du temps sur leur trajet domicile-travail.

 

Georges Méric, président du Consei départemental
 

 

Les enjeux du covoiturage en Haute-Garonne

  • Répondre à une attente forte des usagers et faciliter la mobilité
  • Optimiser le réseau de voirie
  • Compléter l’offre des transports en commun

 

 

Page publiée le 04 juin 2019 - vérifiée le 04 juin 2019