DOSSIER

Collège de Seysses : un collège d'envergure pour le sud toulousain

Date de publication
Publié le 31 août 2022
Temps de lecture : 4 min
Collège Seysses
© Adrien Nowak/CD31
Légende
Le nouveau collège de Seysses ouvrira ses portes aux élèves en septembre 2022.
Chapeau

Le Conseil départemental a construit un nouveau collège à Seysses. Prévu pour la rentrée scolaire 2022, l'établissement est classé Bâtiment à énergie positive (BePos). Zoom sur ce collège et état des lieux des travaux.

Corps v2

Pour la majorité départementale, la réussite scolaire de nos enfants est un enjeu majeur. Elle nécessite de fournir les meilleures conditions d’éducation aux collégiens et les meilleures conditions de travail à la communauté éducative. Le collège de Seysses, qui représente un investissement de 16,32 M€, est l’illustration concrète d’un projet exemplaire qui participe à l’aménagement et au développement local et qui est ancré sur les deux piliers de l’école de la République : l’égalité des chances et la réussite de tous.

Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne

Le chantier

Alors que le gros œuvre s’est achevé fin 2021, de nouveaux corps de métiers sont entrés en action : les énergéticiens installent les gaines techniques, les ventilations double-flux et les chauffages radiants. Les plaquistes achèvent les cloisons dans les salles. Bientôt, les équipements seront posés (luminaires, tableaux numériques, vidéoprojecteurs).

Les finitions intérieures sont sélectives, avec le choix de laisser une partie des murs en béton brut. En contraste, la chaleur est apportée par les faux-plafonds, en bois massif clair. Ces faux-plafonds en matériau biosourcé constitués de lattes, à l’esthétique très réussie, comprennent un isolant thermique et acoustique intégré. Ils escamotent les éléments techniques du bâti et apportent un confort d’usage, dans les salles comme dans les couloirs !

Collège Seysses
© Adrien Nowak / CD31
Faux-plafonds en matériau biosourcé, au collège de Seysses.

À l’extérieur, les façades commencent à « s’habiller » : celles-ci reçoivent le dispositif d’isolation, constitué d’une ossature bois avec isolant, sur laquelle sera ensuite fixée une vêture acier thermolaqué, d’aspect doré. 

Collège Seysses
© Adrien Nowak / CD31
Façades extérieures du collège de Seysses.

L’engagement vert

Afin de limiter l’impact environnemental le nouveau collège, se veut exemplaire : il est alimenté en énergie renouvelable par de la géothermie et des panneaux solaires pour être autosuffisant, il dispose de deux noues pour récupérer les eaux pluviales et de composteurs pour traiter les restes alimentaires et déchets verts. Des colonnes semi-enterrées permettent le tri des ordures.

Les futures infrastructures

Les abords du collège vont se métamorphoser. D’importants amé-nagements vont en effet permettre de l’intégrer harmonieusement à la commune, en entrée de ville : un nouveau giratoire sortira de terre en mars 2022 et facilitera l’accès des bus, tandis que les parkings arborés mettront à distance les voies motorisés. Deux itinéraires cyclables – un longeant la route de Labastidette et un autre via le lotissement voisin – seront créés et permettront de rejoindre le collège en mode doux, vélo ou trottinette. Un cheminement piéton s’étirera le long des façades, reliant les parkings au parvis d’entrée.

Les chiffres

  • 16,32 millions d’€ TTC pour les travaux du collège 
  • 2 314 894€HT de participation par l'État
  • 193 600€HT de participation par l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)
  • 228 386€HT de participation par le FEDER (Fonds européen de développement régional)
  • Effectif de 700 à 840 élèves maximum
  • 120 places de vélos et trottinettes couvertes
  • 236 000 KWh produits par an, avec 446 m2 de panneaux solaires installés (autoconsommation électrique) 

Un dialogue intérieur-extérieur omniprésent

Le nouveau collège de Seysses se présente d’un seul tenant, en R+1 de 6600 m2, sans être massif. Tout en longueur et en courbes, ses lignes élégantes lui permettent de se fondre facilement dans le voisinage, constitué d’un petit lotissement et de prairies. 

Immédiatement après le parvis, le hall d’entrée accueille le visiteur avec son puits de jour et ouvre très vite sur l’imposante cour de récréation. Les menuiseries aluminium choisies s’étalent sur les pans de murs, à la manière de gigantesques baies vitrées. Une fois à l’intérieur, la luminosité naturelle baigne tout le bâtiment. Afin de tempérer le lieu sans lui faire perdre de sa luminosité, des brises soleil en béton clair sont disposés régulièrement. Ils rythment les façades et suivent la course naturelle du soleil, sauf au rez-de-chaussée côté cour de récréation. Ici, une simple casquette béton permet d’éviter le soleil direct et la chaleur. Le foyer des élèves, les sanitaires, la vie scolaire et le CDI profitent pleinement de leur orientation et offrent un confort ultime aux usagers. 

Collège Seysses
© Adrien Nowak / CD31
Façade en longueur et en courbes du collège de Seysses.

Les circulations s’appuient sur des couloirs larges et dégagés. Trois percées avec escaliers permettent, depuis la cour, d’accéder facilement aux 28 salles de cours, exclusivement situées au R+1. Au milieu du bâtiment, un 2ème puits de jour impressionnant irradie les lieux de lumière naturelle et surplombe un escalier intérieur qui relie l’étage à l’administration et la vie scolaire. Cet accès sépare le niveau supérieur en deux parties, avec d’un côté les salles de sciences et de technologies, de l’autre les salles banalisées, les salles de musique et d’art plastiques. 

Collège Seysses
© Adrien Nowak / CD31
Puit de jour à l'intérieur du collège de Seysses.

La carte scolaire pour la sectorisation

Des concertations menées lors du dernier trimestre 2021 ont abouti à la carte scolaire associée à cet établissement, approuvée le 25 janvier 2022 pour une application dès la rentrée de septembre 2022.

Carto collège Seysses
©