DOSSIER
Haricot tarbais
Le haricot tarbais est un produit haut-garonnais labellisé.

Haricot tarbais Publié le
Date de publication
12 janvier 2020

Chapeau

Le Conseil départemental soutient une agriculture respectueuse de l’environnement, via l’agro-écologie et la valorisation des produits locaux de qualité. Il y a près de 50 producteurs de haricot Tarbais, sur l’aire de production qui s’étend des Hautes- Pyrénées, en passant par le Gers et les Pyrénées-Atlantiques mais aussi 6 producteurs sur la Haute-Garonne.

Corps
Text

Julie Lamarque, productrice à Cardeilhac

Texte

" J’ai toujours eu l’objectif de m’installer pour reprendre l’exploitation familiale. J’ai commencé à produire du haricot tarbais il y a cinq ans car je cherchais un revenu complémentaire dans une niche : un produit rémunérateur et de qualité. C’est une plante qui demande de l’eau, mais peu d’intrants ; elle pousse assez facilement.
C’est très valorisant pour moi de faire du haricot tarbais, car c’est un produit qui a une image de qualité reconnue. "

Julie Lamarque
Julie Lamarque, productrice d'haricot tarbais.
Text

Premier haricot de France à obtenir le Label Rouge

Le Haricot Tarbais étant une plante grimpante, il a été très vite associé au maïs dont les hampes lui servent de tuteur. C’est ainsi que les deux plantes se répandent très rapidement dans la plaine de Tarbes, où l’on prend l’habitude de semer un grain de haricot entre deux pieds de maïs. Une production artisanale stricte, maîtrisée et labellisée. Le haricot tarbais est le premier haricot à avoir obtenu, en 1997, le Label Rouge et en 2000, l’IGP (Indication géographique protégée). L’utilisation d’une semence certifiée, le respect de pratiques culturales rai- sonnées et la récolte manuelle à maturi-té lui donnent sa qualité.