SERVICE

La galerie 3.1

La galerie 3.1
Exposition de Francesco Zizola, "In the same boat", le 22 mai 2021 (Crédits : Romain Saada)
Chapeau

La galerie 3.1 est un espace culturel public situé au cœur de Toulouse, dédié aux expositions et aux rencontres pluridisciplinaires artistiques.

Corps

La galerie 3.1, un lieu de découverte, de soutien et de proximité

  • Une programmation de 5 expositions par an, ouverte à toutes les disciplines, aux partenariats, aux artistes émergents et reconnus.
  • Des rencontres artistiques (show case, conférence…) dans le cadre des événements culturels portés ou accompagnés par le Département.
  • La programmation y est entièrement gratuite.

Recherchez un évènement :

Programme de la saison à La galerie 3.1

Avec la création de La galerie 3.1, espace d’exposition public situé au cœur de Toulouse, dans les locaux de la Direction des arts vivants et visuels, le Conseil départemental affirme son soutien aux arts visuels.

Comment ? En accompagnant les artistes plasticiens haut-garonnais, émergents et reconnus, dans la diffusion de leurs œuvres, mais également en accueillant les événements de partenaires.

Une évolution en symbiose avec la politique volontariste de l’institution de renforcer son soutien aux arts visuels et d’ouvrir la culture au plus grand nombre. Cette ambition s’affirme par le rapprochement des artistes et du public éloigné des lieux d’expositions dont des lieux patrimoniaux du Département : Les Olivétains à Saint-Bertrand de Comminges, le Château de Laréole.

Accueil personnalisé (jours et heures d'ouverture de la galerie).

Visites commentées gratuites (sur inscription) : groupe, scolaire.

Renseignements : contact.dav@cd31.fr ou 05 34 45 58 30.

Les artistes exposés depuis l'ouverture en février 2018

Azek / Marie Dorigny (festival MAP) / Lucien Vieillard / Théo Renaut & Baké (festival MAP) / Laurence Broyé, Alex Less, Nathalie Nato, Claire Sauvaget / Zkofic Goran, Pang-Chuan Huang, Yoan Robin, Louis Viel, Pim Zwier (Rencontres Traverse Vidéo) / France Keyser (festival MAP) / Soone, Nicolas Delpech, Laurent Minguet, Fabien Sans (31Street) / Thomas Bigot / Tazasproject / Danièle Boucon / Germaine Chaumel  /Federico Dedionigi (les Arts en balade)  / Emilie Payros (les Arts en balade)  / Marie Carnévalé (les Arts en balade) / Marie-Hélène Carcanague (les Arts en balade) / Titos Kontou (les Arts en balade) / Judith Latino (les Arts en balade) / Line Tine-Chassagne (les Arts en balade) / Azek et Pixojay / Francesco Zizola.(Festival MAP) / Chat Maigre / Beau Disundi, Nicolas Doche, Precy Numbi et Chiara Scarpone (Liens Miroir)

Azek est un artiste peintre, repéré dans le cadre du Joli mois de l'Europe 2017, qui jouit aujourd'hui d'une notoriété installée. Depuis 1995, il intervient dans l'espace urbain, dans un style influencé par le courant new-yorkais historique. Invité lors de festivals majeurs de street art, il réalise des fresques sur les murs de capitales internationales (New-York City, Montréal, Bruxelles, Paris…). Son travail se décline aussi sur toiles et différents supports. Les calligraphies et les lettrages stylisés s'entrechoquent et s'associent aux drippings, pointillismes et volumes des compositions.

Proposée dans le cadre du festival MAP, l’exposition regroupe 70 clichés issus des photoreportages de Camille Lepage, dont l’engagement en tant que journaliste dans les pays en conflit lui a coûté la vie à 26 ans. Son travail a été publié dans un grand nombre de revues françaises et internationales, elle réalisait également des reportages pour le compte d’Organisations non-gouvernementales.

Media document
Catalogue de l’exposition de Camille Lepage "On est ensemble"

Lauréate du “Grand Prix Appel à auteurs/Conseil départemental 31” du festival E-MAP 2020. Le travail de cette jeune photographe montpelliéraine interroge le rapport de chacun aux lieux et à la matière en alliant poésie et photographie. C’est toujours l’histoire d’un corps dans le paysage qu’elle nous évoque, se questionnant sur la trace que nous y laissons et l’impression que nous en gardons.

Media document
Catalogue de l’exposition de Myriem Karim "Nous habitons la nudité de notre corps"

Cette exposition réunit plus de 40 photographies de Germaine Chaumel, photographe toulousaine de l’avant-garde et dévoile son art du portrait, en particulier “les insolites”. Saisis sur le vif ou mis en scène, ces instants de vie intemporels sont empreints de beauté, d’humanisme et de facétie.

Media document
Catalogue de l'exposition de Germaine Chaumel à La galerie 3.1

Dans l’attente de la réouverture des lieux culturels, Azek invite Pixojay à créer une fresque éphémère originale sur la vitrine de La galerie 3.1. Autour de la liberté d’expression, les deux artistes explorent et mettent en dialogue l’ampleur de leurs styles respectifs et créent une unité inédite.

Cette fresque est également l’occasion de célébrer les 3 ans de La galerie 3.1. Favoriser la découverte et l’échange entre les artistes et le public, telle est la mission fondamentale de cet espace d’exposition départemental. Ainsi, nous avons souhaité accueillir Azek, le premier artiste exposé en février 2018, et un artiste invité pour qu’ils puissent créer une œuvre symbole d’un « vivre ensemble artistique ».

Le lien miroir est un lien numérique contenu dans un courriel. En un clic, une page web s’ouvre. Les cheminements sur la toile commencent. Ce système de transmission transforme le geste matériel simple en une navigation virtuelle illimitée. A l’aune de ce nouveau monde connecté, les artistes interrogent leurs gestes créatifs et les histoires qui lient l’humanité.

 

Beau Disundi (Congo RDC) questionne les limites de la sculpture. En alliant la photographie, la peinture et l’installation, il étire l’espace de représentation. Il se joue particulièrement des normes du cadre pour mieux saisir des images en expansion. S’agit-il d’apparition ou d’effacement ?

 

Nicolas Doche (France) amalgame les gestes du peintre, du sculpteur et de l’archéologue. Il collecte des objets ordinaires, détourne leur utilité première. Il leur crée une nouvelle histoire par enchevêtrement du réel et de l’imaginaire. L’usure et les strates du temps sont révélées pour semer le doute sur l’origine et la destination de l’objet.

Sculpteur et performeur, Precy Numbi (Congo RDC) humanise des objets manufacturés et industriels. Robots géants, masques, sculptures questionnent nos identités « connectées » à l’aune des nouveaux échanges économiques et culturels en Afrique comme en Europe.

Plasticienne et musicienne, Chiara Scarpone (France-Italie) combine les traditions et les contrecultures. Telle une artiste anthropologue, elle collecte, témoigne et transmet des histoires intemporelles.

 

Le partenariat

L’exposition présente des œuvres réalisées dans le cadre de résidences à la SCAC Marestaing. Les résidences s’appuient sur la rencontre artistique entre un.e artiste africain.e invité.e par la SCAC Marestaing et un.e artist.e du Département choisi.e en collaboration avec l’UCRM.

En juillet 2020 : Nicolas Doche et Précy Numbi
En juillet 2021 : Chiara Scarpone et Beau Disundi

Ce projet, soutenu par le Conseil départemental, est un tremplin pour les artistes et l’occasion d’impulser la création contemporaine en lien avec un territoire rural du département.

Créée en 2017, la SCAC Marestaing (Monstesquieu-Volvestre), Société Coopérative d'Art Contemporain, reçoit de mai à octobre des sculpteurs et sculptrices africain.es en résidence et les exposent. Lieu agréée par l’Institut français (Visas pour la création).

L’UCRM, Union Cépière Robert Monnier, conseille, forme et accompagne les artistes. Ainsi, elle met en œuvre des actions à destination des publics artistes bénéficiaires du RSA (soutien Département de la Haute-Garonne et Fonds Social Européen).

Contacts et documents pratiques

Catalogue de l’exposition de Camille Lepage "On est ensemble"
Catalogue de l'exposition de Germaine Chaumel à La galerie 3.1
Catalogue de l’exposition de Myriem Karim "Nous habitons la nudité de notre corps"
Programme de la saison à La galerie 3.1