REPORTAGE

La Fontaine du Faget renaît de ses cendres Publié le
Date de publication
27 avril 2021

Lavoir du Faget
Des amoureux du patrimoine ont mis au jour les vestiges du lavoir et l'ont reconstruit. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Dans ce village du Lauragais, une vingtaine de bénévoles œuvre depuis 4 ans à la restauration du puits et du lavoir de la commune, qui avaient disparu sous une coulée de boue en 1973. 

Corps

Le clapotis de l’eau, quelques villageois réunis autour des bassins, des discussions à bâtons rompus et des éclats de rire : ce matin-là, c’est comme si la vie ne s’était jamais arrêtée à la Fontaine du Faget. Ce serait oublier qu’en 1973, suite à un violent orage, une coulée de boue a tout dévasté, enfouissant pour longtemps le puits et le lavoir. Il a fallu la pugnacité d’une poignée d’irréductibles Fagetois, amoureux du patrimoine, pour mettre au jour les vestiges et reconstruire. 

« Depuis 2017, une vingtaine de bénévoles viennent chaque 4e samedi du mois apporter leur aide et/ou leur matériel pour restaurer ce qui fut le tout premier réseau social du village ! », explique Jacques Samson, membre de l’association Les Compagnons de la mémoire. « Hors période Covid, on en profite pour faire un grand repas tous ensemble, concoctés par nos bénévoles marmitons, précise sa comparse Christiane Mancet. Cela permet de recréer du lien social intergénérationnel dans notre village. » 

Une halte fraîcheur qui fera le bonheur des randonneurs

Pour restaurer ce morceau de leur patrimoine dont il n'existait aucune photographie, les Compagnons de la mémoire ont pu s’appuyer sur leurs propres souvenirs d'enfance - le lavoir a été utilisé par les habitants jusqu'au début des années 60 - ainsi que sur l’expertise de Christian Rudelle, ancien conseiller municipal, spécialiste de la restauration des bâtiments anciens. Soucieux de préserver l’authenticité du lieu, ils ont eu à cœur d’utiliser exclusivement des matériaux locaux (bois, pierres, galets, briquettes). 

En bonne voie d’achèvement après 4 ans de travaux, subventionnés à hauteur de 9000 euros par le Conseil départemental, la Fontaine devrait devenir une halte fraîcheur très appréciée des villageois mais aussi des randonneurs. « La boucle des deux châteaux, sentier de randonnée qui relie le château du Faget à celui de Loubens-Lauragais, va être déviée pour permettre aux promeneurs de s’arrêter à la Fontaine », indique ainsi Francis Calmettes, le maire du Faget. Le site a d’ores et déjà été valorisé auprès des enfants de l’école du village, qui sont venus en mars planter des rosiers près du lavoir. « Il était important pour nous de les associer à notre projet, afin qu’ils puissent le respecter et, plus tard, en prendre soin à leur tour », conclut Christiane Mancet.