Partage facebook Partage whatsapp
Paramètrer les cookies Picto cookies
Partager sur les réseaux sociaux Picto réseaux sociaux
Remonter en haut de la page

Les Rencontres de l'engagement : soutenir les jeunes dans leurs projets

Date de publication
Publié le 10 mai 2022
Temps de lecture : 2 min
Miniature
Les rencontres de l'engagement, mai 2022
© Hélène Ressayres
Légende

Les rencontres de l'engagement 2022, mai 2022

Chapeau

Le Conseil départemental a accueilli les “Rencontres de l’engagement” ce lundi 9 mai 2022. Un événement organisé par la Mission départementale de l’engagement, en partenariat avec l’Institut de l’engagement qui, depuis 2012, à l’échelle nationale, aide les jeunes dans leur insertion professionnelle, à l'issue d'un service civique ou d'une expérience de bénévolat. 

Corps v2

Réunis en speed-dating ce lundi 9 mai, ils étaient 9 lauréats de l’Institut de l'Engagement à échanger avec des conseillers départementaux lors de cette nouvelle session des “Rencontres de l'engagement”. La Haute-Garonne est la seule collectivité départementale à proposer à des jeunes issus d’un service civique un accompagnement professionnel sur le long terme. “Permettre aux jeunes lauréats, qui résident ou qui souhaitent poursuivre leur parcours d’avenir post-engagement en Haute-Garonne, d’échanger avec des élus départementaux afin que ceux-ci puissent leur faire profiter de leur carnet d’adresses ainsi que de leur expérience, c’est ça la mission des Rencontres de l’engagement” explique Sandrine FLOUREUSSES, vice-présidente au Dialogue citoyen, Égalités et Jeunesses. Environ 70% des lauréats de l’Institut de l’engagement sont issus d’un service civique. Ainsi, pour certains, créer leur propre activité s’inscrit dans la continuité de cet engagement citoyen.

Parmi eux, Justine DOMANCHIN, jeune lauréate de 28 ans, veut construire une structure pluridisciplinaire en partenariat avec le club de rugby de l’Union Sportive Saint-Sulpicienne (USSS) : “Mon but à terme serait d’ouvrir un musée du rugby et de travailler avec des acteurs territoriaux. C’est ce qui me tient le plus à cœur. L’étendre au domaine pédagogique, avec de la prévention sportive pour les écoles, mais aussi au domaine touristique et permettre aux visiteurs de se rencontrer, d’échanger autour d’un café et de créer des liens.” Justine envisage aussi d’ouvrir ce site aux entreprises avec des espaces de co-working. Aurélien TARAVELLA, conseiller départemental élu du canton Toulouse 4, se félicite de cette initiative. “Je suis très impressionné, il y a des idées claires, du dynamisme et je suis agréablement surpris.” En bref, ces rencontres restent avant tout un bon moyen pour favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de citoyens responsables au service de l’intérêt général.


Tags