Partage facebook Partage whatsapp
Paramètrer les cookies Picto cookies
Partager sur les réseaux sociaux Picto réseaux sociaux
Remonter en haut de la page
PRÈS DE CHEZ VOUS

Circulation routière : le Département prêt à affronter l’hiver

Date de publication
Publié le 30 novembre 2021
Temps de lecture : 2 min
Miniature
Stock de sel au secteur routier de Muret (2018)
© Romain Saada
Légende

Stock de sel au secteur routier de Muret (2018)

Chapeau

Chaque année, les services chargés de la voirie départementale sont sur le pont à l’approche de l’hiver, dans le but de réagir le plus efficacement possible en cas d’intempéries et d’en limiter ainsi les conséquences sur le réseau routier !

Corps

Depuis le 19 novembre en montagne et à partir du 6 décembre en plaine, la Direction des routes déploie le dispositif de "viabilité hivernale" dans les 8 secteurs routiers du département de la Haute-Garonne.

Durant cette période, 150 agents départementaux sont en astreinte hebdomadaire pour intervenir dans les plus brefs délais sur le réseau routier départemental et disposent d’une cinquantaine d’engins spécialisés (saleuse, lame de déneigement…). Cette capacité d’action peut augmenter en cas de situation exceptionnelle (épisode neigeux de longue durée) jusqu’à 400 agents mobilisés sur le terrain et 90 engins mis à leur disposition.

Durée du dispositif "Viabilité hivernale" :

  • En montagne : du 19/11/2021 au 25/03/22 soit 18 semaines
  • En plaine : du 06/12/2021 au 07/03/2022 soit 13 semaines

En raison de la typologie géographique particulière de la Haute-Garonne, qui se développe entre 100 et 1 800 m d’altitude, la Direction des routes organise les moyens en fonction des besoins par territoire. Une fois les moyens affectés, chaque secteur routier établit son propre Plan d’intervention de la viabilité hivernale qui définit les circuits et les routes prioritaires.

Les 8 secteurs routiers du Conseil départemental de la Haute-Garonne sont :

  • Bagnères-de-Luchon,
  • Saint-Gaudens,
  • Boulogne-sur-Gesse,
  • Cazères,
  • Villefranche-de-Lauragais,
  • Muret,
  • Auterive
  • et Villemur-sur-Tarn.

Sur l’ensemble du réseau routier départemental, qui représente 6 138 km, les 1 200 km de "réseau structurant" qui supportent un trafic routier dense, doivent être traités dans les 3 heures, en cas d’intempérie avérée. Les 800 km de liaison inter-cantonales sont traités dans les 9h et les 1 250 km de réseau de désenclavement, en milieu rural essentiellement, sont traités dans les 15h.

Contacts et documents pratiques