Zoom sur la situation hydrologique au 31 juillet 2020 Publié le
Date de publication
3 août 2020

Garonne
(Crédits : Loïc Bel)
Chapeau

Un comité de l’eau s’est tenu le vendredi 31 juillet dernier à la préfecture de Haute-Garonne pour faire un point sur la situation hydrologique du département. L’absence de pluies en juillet et les fortes chaleurs des derniers jours accentuent le tarissement des cours d’eau.

Corps

Le tarissement des cours d’eau s’accentue

Sur l’axe Garonne, le soutien d’étiage, débuté le 21 juillet par le Syndicat Mixte d’Etudes et d’Aménagement de la Garonne (SMEAG), est renforcé de 12 à 16 m3/s. Ce débit de lâchers est rendu possible par la mise en oeuvre d’une nouvelle convention permettant un déstockage concomittant du lac d’Oô en Haute-Garonne et des réserves EDF en Ariège. Cette convention pour le soutien d’étiage de la Garonne met à disposition, en été 2020, un volume d’eau supplémentaire de 16 millions de m3 depuis les réserves des Pyrénées et un débit de réalimentation pouvant aller jusqu’à 20 m3 /s.

Sur les petits cours d’eau non réalimentés, essentiellement au nord du département, la situation se dégrade. La vigilance est activée sur le Volp, qui n’a toutefois pas encore franchi le seuil de restriction.

Au vu de la situation hydrologique, un arrêté a été pris par le Préfet pour :

  • maintenir une interdiction totale de prélèvement sur le Tescou et ses affluents,
  • passer à une interdiction totale de prélèvement sur les petits cours d'eau non réalimentés à compter du 1er août.