Partage facebook Partage whatsapp
Paramètrer les cookies Picto cookies
Partager sur les réseaux sociaux Picto réseaux sociaux
Remonter en haut de la page
DOSSIER

Santé, prévention, protection pour tous

Date de publication
Publié le 31 octobre 2022
Temps de lecture : 4 min
Santé, prévention, protection
© iStock
Légende
Le Département en première ligne pour protéger les Haut-Garonnais.
Chapeau

Face aux inégalités et à une tendance à la dérégulation des systèmes de santé, le Département de la Haute-Garonne place la solidarité territoriale au cœur de son action, en matière de prévention, de protection et d’accès aux soins. Objectif : déployer un service public gratuit, de qualité et de proximité pour tous les Haut-Garonnais et notamment les plus fragiles.

Corps v2

L’accès aux soins pour tous et partout est plus que jamais au cœur des préoccupations des territoires. En Haute-Garonne, le Département a à cœur de corriger la répartition inégale des médecins entre les zones urbaines, péri-urbaines, rurales ou de montagne, qui pourrait s’accélérer dans les prochaines années, avec le départ à la retraite de nombreux praticiens. Dans ce cadre, la collectivité a mis en place un dispositif d’aides incitatives. Lancées il y a deux ans, des bourses s’adressent aux internes pour qu’ils s’en-gagent d’abord à réaliser un stage de six mois au moins dans une zone caractérisée par une offre de soins insuffisante ou par des difficultés dans l’accès aux soins. Puis, une fois diplômés, ces médecins doivent également exercer au moins cinq années dans une zone de même type, toujours en Haute-Garonne. Au-delà de cette incitation financière, ces soignants sont accompagnés dans la formalisation de leur projet d’installation. 

Campagne santé - création de Maisons de santé
(Crédits : iStock)

Parallèlement à ce dispositif, le Département encourage la construction de Maisons de santé pluridisciplinaires en concer-tation avec les communes et intercommunalités, par le biais de contrats de territoire permet-tant d’aider au financement et à l’ingénierie des projets. Un vrai plus pour ces structures de proximité, plébiscitées par les habitants et permettant d’élargir l’offre de soins proposés et d’améliorer la qualité de vie au travail des professionnels.

Campagne santé - PMI
(Crédits : iStock)

Quel que soit l’âge de la vie, le Département est aux côtés des Haut-Garonnais. Ainsi, toute femme ou tout couple ayant un projet de parentalité peut, dès la grossesse et jusqu’aux 6 ans de l’enfant, bénéficier d’un suivi gratuit par la Protection maternelle et infantile (PMI). Chaque année, ce sont 27 304 consultations qui y sont dispensées.

Campagne santé - ASE
(Crédits : GettyImages)

Quant à l’Aide sociale à l’enfance (ASE), elle propose un soutien aux enfants et à leur famille en cas de difficultés pouvant compromettre gravement leur équilibre. En 2021-2022, 5 203 enfants ont été protégés par ce biais. 

Campagne santé - MDA
(Crédits : iStock)

À l’étape charnière de l’adolescence, c’est la Maison départementale des adolescents (MDA) qui peut prendre le relai. Elle réalise en moyenne 1 500 interventions par an. Lieu d’écoute gratuit et confidentiel pour les jeunes de 11 à 25 ans et leurs parents, la MDA propose aussi bien un accompagnement individuel que des ateliers collectifs.

Campagne santé - maison santé sexuelle
(Crédits : GettyImages)

Le Centre de Santé Sexuel (ex-Centre départemental de planification et d’éducation familiale (CDPEF)) intervient dans 28 lieux de consultation sur le territoire. Il propose à toutes les personnes qui le souhaitent, un accompagnement et une écoute bienveillante. Plus de 6 600 consultations y sont réalisées chaque année. 

Campagne santé - SDIS 31
(Crédits : Aurélien Ferreira/CD31)

Fortement sollicités au quotidien et cet été sur le front des incendies, les 2 342 pompiers haut-garonnais sont aussi des acteurs incontournables avec 53 376 interventions réalisées en 2021. Le Service départemental d’incendie et de secours de la Haute-Garonne (SDIS 31), qui mêle pompiers professionnels et volontaires, gère l’incendie et les secours d’urgence sur le territoire départemental.

C’est un élément peu connu du grand public, mais cette structure, placée sous l’autorité opérationnelle du préfet, est financée à 65 % par le Conseil départemental, qui en assure la présidence du Conseil d’administration. Pour renforcer le maillage territorial des centres de secours et réduire les délais d’intervention, la collectivité investit massivement, avec 70 millions d’euros sur la période 2017-2026 consacrés à la mise à niveau d’anciens centres ou la construction de nouveaux à l’instar de ceux d’Aussonne, Toulouse-Atlanta, Carsalade, Delrieu et Montgiscard. Une nouvelle illustration de cette politique de proximité au plus près des Haut-Garonnaises et Haut-Garonnais défendue par le Conseil départemental. 

Campagne santé - sport-santé
(Crédits : iStock)

Parce qu’il est essentiel de prévenir les problèmes de santé plutôt que d’opter pour le tout curatif, le Département a choisi de promouvoir une politique offensive en faveur du développement du sport-santé. Conçue en lien étroit avec le monde associatif, médical et sportif, une feuille de route départementale sera d’ailleurs présentée aux élus d’ici la fin d’année 2022, afin de déployer différents dispositifs sur tout le territoire au cours de l’année 2023.

Campagne santé - autonomie
(Crédits : iStock)

Chef de file des politiques en faveur des personnes âgées, le Département met en place des actions concrètes et innovantes afin de réussir le défi du "bien vieillir" en Haute-Garonne. La place de nos aînés dans la société, leur bien-être à domicile ou en établissements, la prévention de la perte d’autonomie ou encore le soutien aux aidants, telles sont les grandes orientations qui guident l’action du Conseil départemental.

Pour les aînés, c’est la Conférence des financeurs, coordonnée par le Conseil départemental, qui agit pour prévenir la perte d’autonomie des plus de 60 ans, en soutien des porteurs de projet du territoire, intervenant dans le champ de la prévention.