Bagnères-de-Luchon : l'accès à Superbagnères bientôt facilité Publié le
Date de publication
25 mars 2021

Travaux du nouveau pont de Ravi, mars 2021
Travaux du nouveau pont de Ravi, mars 2021 (Crédits : D.R.)
Chapeau

Depuis le mois de juillet 2019 des travaux ont été engagés autour des ponts de Ravi, sur la RD 46. Ce chantier, qui devrait durer jusqu'à mi-2022, consiste à construire un nouveau pont, d’une portée unique de 60 mètres, d’un gabarit supportant deux voies de circulation et non limité en tonnage, et permettant l'accès à la vallée du Lys et au plateau de Superbagnères.

Corps

Un nouveau pont pour franchir la Pique

L’accès à la vallée du Lys - ou vallée du Lis - et au plateau de Superbagnères se fait à partir de la vallée de la Pique et des RD125 et RD46. Une voie largement empruntée tout au long de l'année à des fins touristiques et qui permet également l’accès à des espaces forestiers et agricoles ainsi qu’à des ouvrages de production d’énergie hydroélectrique.

Une limitation en tonnage

Dans le secteur de Ravi, deux ponts franchissent la Pique et le Lys. "Ces ponts sont limités à 19 tonnes, explique Louis Ferré, maire de Bagnères-de-Luchon, cela empêche l'accès à la station de Superbagnères aux bus mais aussi à d'éventuels engins de chantier pour engager des travaux sur la station". Par ailleurs les ponts actuels nécessitent une rénovation mais les études et inspections préalables ont estimés qu'ils n'étaient pas durablement réparables. Les travaux en cours prévoient donc la construction d'un pont franchissant la Pique en une seule fois, à l’aval des deux ponts existants. Ce nouvel ouvrage bénéficiera d’une portée unique de 60 mètres, d’un gabarit supportant deux voies de circulation et il ne sera pas limité en tonnage comme les deux ponts initiaux. Une section routière sera déviée sur 500 mètres afin de raccorder la RD46 à ce nouveau pont.

Un impact positif sur le tourisme

" Cela va sans aucun doute permettre de faciliter les flux liés à l'activité touristique et d'améliorer le quotidien des habitants des vallées concernées ", poursuit Louis Ferré. Il ajoute par ailleurs :"Nous essayons depuis une dizaine d'année de faire passer le Tour de France par Superbagnères, on espère que la restructuration de cette zone nous aidera dans ce projet !"

Un coût de 8 millions d'euros

Ce projet s’inscrit dans le plan pluriannuel d’investissement routier départemental (PPIRD), et permettra d’assurer la continuité de cet itinéraire départemental. Cette opération représente un montant de 8 millions d’euros entièrement financée par le Conseil départemental, qui en assure également la maîtrise d’œuvre.

Dispositions transitoires

Pendant toute la durée des travaux, un pont provisoire à une seule voie, est mis en place pour assurer, exclusivement les transferts entre les 2 rives, des matériels et matériaux nécessaires à la construction du nouveau pont. Il sera démonté lors de la mise en service du pont définitif.

Depuis le 1er février 2021, les travaux de réalisation des enrochements bétonnés de protection des berges de la rive droite ont débuté et ils se dérouleront jusqu’à la fin du mois de juillet 2021.

En parallèle les fondations de l’ouvrage principal seront réalisées jusqu’à mi-avril :

  • 16 pieux de 1 mètre de diamètre et de 16,40 m à 8,50 m de profondeur.
  • Ensuite, les deux culées de l’ouvrage ainsi que leurs murs en retour seront construits et finalisés pour le mois d’août 2021.
  • Les premiers travaux de raccordement sur la RD 46 et la RD 125 nécessiteront la mise en place en place d’un alternat de circulation durant le printemps et ce, jusqu’à la fin du mois d’août.

Pour plus d'informations : 05 62 00 25 30