ACTUALITÉ

Les 96 collèges de Haute-Garonne ont rouvert Publié le
Date de publication
18 mai 2020

Les collèges de Haute-Garonne ont reouvert.
20% des 6ème et 5ème ont rejoint les bancs de l'école. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

C’est une rentrée un peu particulière qui a eu lieu ce matin en Haute-Garonne comme dans les autres départements. Après plus de deux mois de fermeture pour cause de crise sanitaire, les 96 collèges haut-garonnais ont rouvert leurs portes ce matin, pour une rentrée inédite.

Corps
Text

Lundi 18 mai, le Conseil départemental, gestionnaire des collèges du territoire a pris les mesures nécessaires pour rouvrir les 96 collèges du département pour accueillir les élèves de 6eme et de 5ème. Bien que les chiffres de fréquentation varient selon les établissements, ce sont près de 4500 élèves qui ont repris le chemin du collège, soit 20% de l’effectif habituel pour cette classe d'âge.

La réouverture des établissements a pu se faire en lien avec la direction académique des services de l’éducation nationale, dans le respect des consignes prescrites par le protocole sanitaire du ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse pour assurer la sécurité des élèves et de leur famille, mais également de l’ensemble des personnels mobilisés, enseignants comme agents départementaux.

Dans la matinée de lundi, Georges Méric, président du Conseil départemental s’est rendu au collège du Bois-de-la-Barthe, à Pibrac, afin de rencontrer le personnel de l’établissement et les 37 élèves présents. "L’Etat a fait le choix de rouvrir les collèges dès le 18 mai, sans concertation des élus locaux et à l’encontre de l’avis du Conseil scientifique qui préconisait une rentrée en septembre. Malgré les réserves que nous pouvons avoir sur cette décision éminemment politique, il relevait de notre responsabilité de tout mettre en œuvre pour que la reprise des collèges se déroule dans les meilleures conditions possibles, à la fois pour les élèves, le personnel éducatif et le personnel départemental", soulignait Georges Méric lors de cette visite.

Cette rentrée très particulière ouvre une période tout aussi inédite, durant laquelle les agents du Conseil départemental procéderont à la désinfection et à l'aération régulière des classes et des locaux, selon un protocole sanitaire strict mis en place par le Département suivant le protocole national. Par ailleurs, les flux d’entrées et de sorties des établissements seront organisés afin de respecter la distance physique minimale, sous la responsabilité du chef d'établissement.

Des situations particulières à chaque établissement

Text

L'ouverture ou la fermeture de la cantine ainsi que l'organisation pédagogique varient d'un établissement à l'autre. Retrouvez ci-dessous un lien vers une synthèse.

Des transports scolaires adaptés

Text

Le fonctionnement des transports scolaires a également pu être assuré, avec l’application des mesures de distanciation physique nécessaires (un siège sur deux est utilisé). Les cars effectuent un circuit aller/retour par jour, un le matin et un le soir, comme avant le confinement, conformément aux marchés actuellement en vigueur. Sur les 1 028 circuits habituels, près de 600 ont repris pour les élèves du premier et second degré. En ce jour de rentrée, le masque étant obligatoire pour les collégiens, les Département s’est engagé à fournir un masque aux élèves non équipés.

Gratuité de la cantine

Text

Les élèves déjeunant à la cantine ont pu être accueillis, le Département ayant pris les mesures nécessaires pour ouvrir les restaurants scolaires dans l’ensemble des collèges, tout en respectant la distanciation physique. Toutes les familles dont les enfants sont scolarisés d’ici aux vacances d’été bénéficieront de la gratuité de la cantine. Pour les familles qui bénéficient de l’aide à la restauration scolaire et dont les enfants ne seront pas scolarisés ou n’auront pas accès à un restaurant scolaire dans leur collège, le dispositif des Bons solidaires mis en place par le Département sera renouvelé jusqu’aux vacances d’été.

Les règles d'usage pour favoriser la continuité pédagogique à la maison