Le sport-santé, un nouveau projet du Département, parrainé par Stéphane Diagana

Date de publication
Publié le 17 mai 2022
Temps de lecture : 3 min
Miniature
Stéphane Diagana, parrain de la politique Sport-santé du Département
© Adrien Nowak
Légende

Stéphane Diagana, parrain de la politique Sport-santé du Département

Chapeau

Le sport-santé est un axe fort de la nouvelle politique sportive du Département. Pour la première fois, un colloque intitulé Pour une Haute-Garonne en mouvement, s'est tenu le 10 mai 2022 au Conseil départemental avec les acteurs majeurs du sport et un parrain d'envergure, Stéphane Diagana, ancien champion du monde de 400 mètres haies.

Corps v2

En France, 66% des adolescents bougent moins d’une heure par jour et restent rivés devant des écrans plus de deux heures. C’est dans ce contexte que le Département a décidé d’agir en favorisant l’activité physique, mentale et sociale, quel que soit l’âge. Afin d’être actif sans avoir pour autant faire du sport, il suffit d’adopter des gestes simples au quotidien. Comme tout simplement passer la tondeuse, prendre l’escalier, aller voir ses amis à pied, aller marcher avec eux au lieu de rester dans un canapé...

Afin d’impulser sa nouvelle politique en faveur du sport-santé, un colloque, “Pour une Haute-Garonne en mouvement”, parrainé par Stéphane Diagana, ancien champion du monde de 400m haies et investi dans la promotion du sport-santé, s’est tenu en mai 2022 à l’Hôtel du Département. À l’issue de ce colloque, une feuille de route départementale sera présentée aux élus d’ici la fin d’année 2022, afin de déployer différents dispositifs sur tout le territoire au cours de l’année 2023.

Compte rendu du colloque "Pour une Haute-Garonne en mouvement"
Éléments clés du colloque "Pour une Haute-Garonne en mouvement"
“Il y a 4 piliers sur lesquels il faut s’appuyer pour promouvoir l’activité physique : un pilier physique (développer les capacités), un pilier psychologique (donner l’envie de bouger), un pilier cognitif (démontrer l’importance de l’activité physique) et un pilier social (faire partie d’un collectif).”

Christophe Schnitzler, maître de conférence à l’université de Strasbourg et professeur agrégé.


"Depuis quelques années maintenant, on a voulu jouer un rôle d’utilité publique avec le Stade Toulousain. Moi, un de mes chevaux de bataille, c’est la lutte contre la sédentarité."

Didier Lacroix, Président du Stade Toulousain Rugby ASAP.


“Actuellement, les preuves scientifiques des bienfaits de l’activité physique et sportive sur la santé sont irréfutables.”

Pr Jehan Lecoq, co-président de la Commission médicale du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF).


“Nos enfants ont perdu ¼ de leurs capacités respiratoires en 40 ans, c’est un drame silencieux.”

Damien Combredet, délégué général du Fonds de dotation de Paris 2024.

Visite au collège Toulouse-Lautrec

En prélude au colloque, Stéphane Diagana est allé à la rencontre de jeunes, au collège Toulouse-Lautrec, afin de les sensibiliser à ces enjeux de sport-santé. “Pour les élèves, notamment ceux qui ont participé aux championnats de France d’athlétisme, c’est une fierté pour nous de recevoir un tel champion. C’est très inspirant et motivant” a expliqué Mathieu LONJOU, prof d’EPS du collège. Line Malric, vice-présidente du Département en charge du Sport et du Sport-santé, en a profité pour s'adresser directement aux élèves : “Vous êtes des graines de champion, et nous savons à quel point la sédentarité prend de plus en plus d’ampleur dans notre société. Alors il faut bouger ! Dès maintenant, passez le message autour de vous !”

Objectif : vivre plus sainement

Le sport-santé est un des piliers de la nouvelle politique sportive du Département.

"Il s’agit d'un enjeu majeur de société et de santé pour la population”,

A rappelé Georges Méric, président du Conseil départemental.

Afin de promouvoir le sport-santé, le Département construit et propose une offre de proximité cohérente et adaptée aux demandes des usagers sur tout le territoire. En favorisant les mobilités douces par exemple.

Questionnaire sur le sport-santé

Le département de la Haute-Garonne s’engage sur le sport-santé et souhaite coconstruire une feuille de route avec les acteurs de terrain d’ici début 2023. Le colloque sport-santé du 10 mai 2022 était une première étape et ce questionnaire lance la phase de concertation, qui se déroulera sous forme d’ateliers participatifs.

Vos réponses permettront de dresser un premier diagnostic de la situation dans le département et serviront à construire les rencontres à venir.

Informations générales
La concertation sur le sport-santé
Quels·les acteurs·rices à l’échelle de votre territoire vous paraissent indispensables à associer aux ateliers de concertation ?

Monde médical, mouvement sportif, services de l’Etat, financeurs, associations en contact avec les publics éloignés d’une pratique physique régulière, collectivités…

Contacts et documents pratiques

Compte rendu du colloque "Pour une Haute-Garonne en mouvement"
Éléments clés du colloque "Pour une Haute-Garonne en mouvement"