ANNONCE

Grand entretien avec Annette Wieviorka ce lundi 5 juillet à l'Hôtel du Département Publié le
Date de publication
28 juin 2021

Élèves au Mémorial de la Shoah
28 janvier 2019, lors de la Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah (Crédits : Alexandre Ollier)
Chapeau

Dans le cadre de l'université d'été du Mémorial de la Shoah, un grand entretien en présence d’Annette Wieviorka, historienne et spécialiste de la Shoah, aura lieu à l'Hôtel du Département le lundi 5 juillet à 19h, en partenariat avec l'académie de Toulouse.

Corps

« Transmettre l’histoire de la Shoah aujourd’hui » - lundi à 19h au Pavillon République (Toulouse)

Dans le cadre de l’université d’été , se tiendra un grand entretien, en présence d’Annette Wieviorka, historienne et spécialiste de la Shoah, le lundi 5 juillet 2021, à 19h, au Pavillon République  - 1, boulevard de la Marquette.

Annette Wieviorka
(Crédits : Mémorial de la Shoah - Natacha Nisic)

La rencontre sera présentée et animée par Léa Veinstein, écrivaine, commissaire de l’exposition « La voix des témoins ».

Seront aussi présents Georges MéricMostafa Fourar, recteur de l’académie de Toulouse et Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah.

Léa Veinstein
(Crédits : JF Paga)

Ce grand entretien est ouvert à tous. Merci de vous inscrire via le formulaire ci-après :

Message d'état

Les inscriptions sont actuellement fermées.

Une université d’été à Toulouse pour les professeurs des 1er et 2d degrés

Sur le modèle de l’université d’été annuelle du Mémorial de la Shoah à Paris, Toulouse accueille la seule université d’été délocalisée en région. Début juillet, des enseignants de toutes disciplines confondues, issus des académies de Toulouse, Montpellier et Bordeaux, sont invités à suivre un séminaire de formation de plusieurs jours sur l’enseignement des génocides du XXe siècle. L’université d’été a la particularité de pouvoir se dérouler dans différents lieux culturels de la ville et de faire découvrir la vie juive à Toulouse durant la Seconde Guerre mondiale.

L’enseignement de la Shoah trouvant légitimement sa place dans les programmes d’enseignement dès l’école primaire, le Mémorial de la Shoah, en concertation avec l’académie de Toulouse et la direction des services départementaux de l’Éducation nationale de Haute-Garonne a choisi, de proposer cette formation à un groupe de professeurs des écoles. Associant aux apports scientifiques des ateliers spécifiquement conçus pour le premier degré, cette offre de formation est ouverte à titre expérimental à un public désigné d’enseignants de Haute-Garonne mais a pour vocation d’être étendue dans les années futures.

Le Mémorial de la Shoah est partenaire agréé du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.