DOSSIER

Le collège de Saint-Simon, ou la modernité durable

Date de publication
Publié le 8 septembre 2022
Temps de lecture : 3 min
Nouveau collège Saint-Simon
© Adrien Nowak/CD31
Légende
Collège Saint-Simon ouvre ses portes à la rentrée scolaire 2022.
Chapeau

Avenue Eisenhower, à Toulouse, c’est un collège de Saint-Simon flambant neuf qui ouvre ses portes aux 600 jeunes collégiens, signé des cabinets Empreintes et Moon Safari. Zoom sur les travaux et caractéristiques de l'établissement.

Corps v2

Si la livraison de ce collège interviendra un an après la date prévue (septembre 2021) en raison de la crise sanitaire (arrêt total des travaux de mars à mai 2020 et reprise « au ralenti » durant deux mois), le bâtiment n’en était pas moins terminé 9 mois avant l’ouverture aux élèves qui se fera à la rentrée scolaire 2022. Le Conseil départemental a procédé à la réception des travaux puis à la levée des réserves avec les entreprises intervenantes entre novembre et décembre 2021. Un délai profitable à un aménagement en toute sérénité du mobilier, du matériel informatique et de la végétalisation en extérieur.

Carto collège Saint-Simon
© 

Le collège de Saint-Simon adopte une sectorisation telle que vous pouvez la voir ci-contre, effective dès la rentrée scolaire 2022. Cette carte scolaire fut réalisée à l'issue d'une concertation citoyenne. Elle a reçu un avis favorable le 25 janvier 2022 du Conseil départemental de l’Éducation nationale (CDEN) coprésidé par le Préfet et le président du Conseil départemental, l’Inspecteur d’Académie en étant vice-président, composé des représentants des personnels de l’Éducation nationale, des parents d’élèves, des communes, du Département et de la Région. Le collège de Saint-Simon verra ainsi l’affectation des enfants des quartiers Tibaous, Dottin, Canto Laouzetto et Bert.

L'architecture

L’architecture contribue à une atmosphère chaleureuse, à un sentiment de protection par des murs clairs et de larges espaces de circulation (escaliers, couloirs). La cour de récréation, plantée d’arbres et agrémentée de nombreux végétaux en jardinières promet un véritable îlot de fraicheur estival. En façade, des brise-soleil verticaux mobiles protègent de la chaleur.

Collège Saint-Simon : architecture
© Adrien Nowak / CD31
Façade extérieure du collège de Saint-Simon.

Un collège à énergie positive

Collège Saint-Simon : énergie positive
© DR
Des panneaux photovoltaïques sur les toits du collège de Saint-Simon.

Chauffage et rafraichissement seront assurés en autonomie dans l’ensemble du bâtiment classé à énergie positive (BEPOS), au moyen de 32 sondes géothermiques de 150 m de profondeur et à un dispositif photovoltaïque en toiture.

Qualité de l'air

Conçu pour respecter la qualité de l’air, notamment par le choix de matériaux de construction sains et d’isolants en matières naturelles biosourcées, le Collège de Saint-Simon fait la part belle au bois qui rythme l’espace intérieur, notamment du fait de son utilisation en plafonds. Le CDI, superbe pièce entièrement vitrée donnant sur la cour de récréation reflète avec une grande modernité la lumière naturelle extérieure.

L’établissement comprend une salle culturelle de 150m², permettant notamment d’accueillir le parcours pédagogique dédié aux « Arts vivants ».

Collège Saint-Simon : intérieur
© Adrien Nowak / CD31
Intérieur du collège de Saint-Simon.

Le nouveau collège de Saint-Simon en chiffres

Capacité : 600 places / 720 maximum

Coût du chantier : 18,5 millions d’€ TTC

Subventions :

  • ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie : 132 880€HT
  • Conseil régional : 174 550€HT
  • État : 1 000 000€HT

Une mixité consolidée dans l'ouest toulousain

Afin de palier au phénomène de "décrochage scolaire" observé dans certains établissements, le Conseil départemental de la Haute-Garonne a lancé son programmé de mixité sociale en 2017. Unique en France, ce dispositif vise à assurer l'égalité des chances pour la réussite de tous, où qu'ils habitent sur le territoire. Pour plus d'infos, cliquez sur le dossier ci-contre, ou rendez-vous p34-35 du Haute-Garonne Magazine n°167 pour décrypter ce programme et ses résultats.