DOSSIER

Une nouvelle organisation de l'action sociale

Date de publication
Publié le 1 janvier 2020
Temps de lecture : 2 min
Réorganisation de l'action sociale bandeau
©  Aurélien Ferreira
Légende
On pourra compter 30 Maisons des solidarités sur le territoire haut-garonnais à l'été 2020. Ici, la MDS de Borderouge a ouvert le 3 avril 2018.
Chapeau

Le Conseil départemental renforce les services sociaux sur le territoire haut-garonnais via une réorganisation : c’est la territorialisation de l’action sociale.

Corps v2

Le Conseil départemental a décidé de réorganiser et de renforcer les services sociaux sur le territoire : c’est la territorialisation de l’action sociale.

Les MDS et leurs équipes pluridisciplinaires (médecins, infirmiers, puéricultrices, assistants sociaux, etc.) assurent des missions sociales et médico-sociales. Ce sont vos interlocuteurs pour toutes questions liées à votre vie quotidienne : situation de précarité, aide pour le maintien de l'autonomie des personnes âgées, accompagnement des personnes en situation de handicap, difficultés familiales ou éducatives, protection maternelle et infantile, etc.

Faciliter l'accès aux services sociaux

  • Être plus proche de vous pour faciliter l’accès aux services sociaux
  • Améliorer la qualité des services rendus
  • S’adapter aux réalités territoriales et mieux répondre aux attentes sur le territoire
  • Favoriser les approches partenariales et coordonner les acteurs locaux


Les MDS au centre de l’action sociale

Aujourd’hui, l’action sociale du Département se déploie sur l’ensemble du territoire via les Maisons des solidarités (MDS). Des lieux d’accueil du public où 1100 professionnels œuvrent au quotidien pour accueillir et accompagner les Haut-garonnais-e-s au quotidien (consultation de la Protection maternelle et infantile, difficultés financières, problèmes de logement, insertion, éducation, etc.). Pour renforcer les services sociaux sur l’ensemble du territoire et répondre aux évolutions démographiques et autres mutations territoriales en cours ces dernières années, le Conseil départemental a engagé un redécoupage territorial, avec l’ouverture de 7 nouvelles MDS. 

La création de sept Maisons des solidarités (MDS) supplémentaires dès cette année, passant ainsi de 23 à 30 MDS, auxquels s’ajoutent leurs annexes, soit 90 lieux d’accueil du public afin de mieux mailler l’ensemble du territoire.

Votre commune étant rattachée à une MDS, cette dernière peut donc avoir changée. Retrouvez les coordonnées de la MDS la plus proche de chez vous sur la page Les maisons des solidatités (MDS).

Plus d’autonomie pour les acteurs locaux

Une réflexion collective a ainsi été menée courant 2017 autour de quatre objectifs. Le premier prévoit d’améliorer le service rendu aux Haut-garonnais-e-s, en renforçant notamment la connaissance de leurs besoins. Le deuxième vise à favoriser le travail partenarial (aussi bien en interne en décloisonnant les missions au sein du Département, qu’en externe en faisant naître des collaborations). Troisième objectif : développer l’autonomie des services en transférant au niveau local un certain nombre de moyens et de décisions. Le quatrième étant de garantir l’équité de l’action départementale. Un changement majeur est à l'oeuvre avec la mise en service de cinq Directions territoriales des solidarités (DTS)  – Comminges-Pyrénées, Lauragais, Sud Toulousain, Nord Toulousain, Toulouse – qui ont pour fonction d’accompagner les MDS dans la mise en œuvre de leurs missions.



Contacts et documents pratiques