DOSSIER

Vers une réorganisation de l'action sociale sur le territoire haut-garonnais Publié le
Date de publication
12 avril 2018

 bandeau Réorganisation de l'action sociale
Vers une réorganisation de l'action sociale sur le territoire haut-garonnais. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Le Département a engagé une réorganisation de son action sociale sur le territoire haut-garonnais. Objectif : garantir des services de proximité plus efficaces et mieux adaptés aux besoins des habitants.

Corps

Aujourd’hui, l’action sociale du Département se déploie sur l’ensemble du territoire via les Maisons des solidarités (MDS). Des lieux d’accueil emblématiques où 1100 professionnels œuvrent au quotidien pour accueillir et accompagner les Haut-garonnais au quotidien (consultation de la protection maternelle et infantile, difficultés financières, problèmes de logement, insertion, éducation, etc.). Néanmoins, si le travail des MDS n’est plus à prouver, leur « découpage territorial » – c’est-à-dire leur zone d’action – mérite quant à lui une harmonisation, en réponse aux évolutions démographiques et autres mutations territoriales en cours ces dernières années. Autre constat notable : l’action sociale du Département, conçue sur un modèle vertical et centralisé, ne laisse aux structures de terrain qu’une faible marge de manœuvre pour une véritable action de proximité. Fort de ce diagnostic, le Département a décidé d’agir en sollicitant les professionnels concernés, les partenaires de l’institution et les usagers.

Plus d’autonomie pour les acteurs locaux

Une réflexion collective a ainsi été menée courant 2017 autour de quatre objectifs. Le premier prévoit d’améliorer le service rendu aux Haut-Garonnais, en renforçant notamment la connaissance de leurs besoins. Le deuxième vise à favoriser le travail partenarial (aussi bien en interne en décloisonnant les missions au sein du Département, qu’en externe en faisant naître des collaborations). Troisième objectif : développer l’autonomie des services en transférant au niveau local un certain nombre de moyens et de décisions. Le quatrième étant de garantir l’équité de l’action départementale. Un changement majeur est d’ores et déjà annoncé avec la mise en service de cinq Directions territoriales des solidarités (DTS) – Comminges-Pyrénées, Lauragais, Sud Toulousain, Nord Toulousain, Toulouse – qui auront pour fonction d’accompagner les MDS dans la mise en œuvre de leurs missions. Le nombre de MDS est par ailleurs en augmentation, et passera de 23 à 30 d’ici 2021. À noter que la toute dernière MDS créée, inaugurée le 10 avril sur la zone de Borderouge, est aussi le siège de la DST Nord Toulousain.

Media document

Contacts et documents pratiques