Collèges : ce que fait le Conseil départemental

Collège ce que fait le CD
Le Département gère 96 collèges publics. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Offrir aux collégiens haut-garonnais les meilleures conditions de réussite et ce, quel que soit leur lieu de vie. C’est l’objectif affiché par le Conseil départemental qui assure, depuis la loi de décentralisation, la gestion, l’entretien et la construction des collèges. En lien étroit avec l’Éducation nationale, le Département gère 96 collèges publics.

Corps

Une matinée au collège

C’est l’heure du sport pour Louise. Le Département soutient les structures sportives, dans le cadre de l'Éducation physique et sportive (EPS).

Les missions du Département

Depuis la loi de décentralisation, les collectivités locales participent au fonctionnement de l’Éducation nationale : les communes sont en charge des écoles, les départements des collèges et les régions des lycées. En Haute-Garonne, le Conseil départemental gère 96 collèges publics.

Le Conseil départemental finance les constructions, reconstructions et extensions des collèges.

Pour faire face à la croissance démographique, près de 8 000 nouveaux collégiens étant attendus dans les prochaines années, le Département a lancé un plan d’investissements de 320 millions d’euros.

Entre 2015 et 2027, 23 nouveaux collèges auront été construits, 4 auront été reconstruits et 5 auront bénéficié de travaux d’extension.

Le Conseil départemental finance les coûts de fonctionnement à hauteur de 11 millions d'euros de dotation par an pour les dépenses de chauffage, eau, électricité et entretien des bâtiments. Ce budget comprend également des crédits pédagogiques alloués pour chaque élève (forfait de 44 à 65 euros), avec un système de majoration pour les établissements qui mènent des projets éducatifs spécifiques ou des actions en faveur d'une plus grande mixité sociale. La dotation des collèges est faite par année civile.

 

Les chiffres clés des dotations 2020 :

  • 10 900 000 € pour le fonctionnement
  • 537 200 € pour l'équipement

Le Conseil départemental finance l'achat et la maintenance du matériel informatique des collèges. Pour améliorer l’équipement et mieux répondre aux besoins pédagogiques, il a engagé, en concertation avec les services académiques, un plan numérique dans les collèges d’un montant annuel de 2 millions d'euros, la maintenance représentant 1,4 million d'euros, et l’augmentation du débit et l’installation de la fibre. L’espace numérique de travail (ENT) eCollège31 est géré par le Conseil départemental en partenariat avec l'Éducation nationale.

Logos Europe

Dans le cadre d'un dialogue citoyen, le Conseil départemental définit les secteurs de recrutement des collèges en tenant compte des critères d’équilibre démographique, économique et social. L’affectation des élèves, en revanche, est une compétence de l’Éducation nationale.

La restauration scolaire au collège est une compétence du Conseil départemental, qui fixe les objectifs, alloue les moyens nécessaires et assure le contrôle sanitaire des repas.

Le programme Miam 31 a été mis en place pour favoriser les circuits courts et les produits de qualité dans les restaurants scolaires. Pour les familles en difficulté, l’aide à la restauration scolaire est un engagement solidaire prioritaire du Département, qui prend en charge tout ou partie des frais sous conditions de ressources : 37% des collégiens demi-pensionnaires  bénéficient de cette aide pour un budget de 6,2 millions d’euros.

Media document
Restauration scolaire : l'action du Conseil départemental dans les collèges

Depuis 2017, la Région Occitanie a délégué au Conseil départemental de la Haute-Garonne la compétence transport scolaire. Ensemble, les deux collectivités ont décidé de maintenir la gratuité de ce service public pour les élèves de la maternelle à la terminale, soit le transport de 75 000 élèves, pour un budget de 49 millions d’euros. Cette aide permet à chaque famille d’économiser 662 euros par enfant transporté ! La priorité est donnée à la sécurité des matériels et des circuits scolaires, à la formation des chauffeurs et à la sensibilisation des élèves à la sécurité routière.

Les actions volontaristes

Afin d’apporter à tous les collégiens haut-garonnais les mêmes conditions de réussite, le Département mène des actions volontaristes pour préserver le pouvoir d’achat des familles, favoriser la mixité sociale dans les collèges, éveiller une conscience citoyenne chez les jeunes ou encore proposer des parcours artistiques et culturels gratuits.

Dans le cadre de sa politique éducative, le Département a mis en place deux principaux dispositifs pour préserver le pouvoir d’achat des familles : la gratuité des transports scolaires avec la Région Occitanie et l’aide à la restauration scolaire.

Chaque année, le Département offre par ailleurs à tous les élèves entrant en classe de 6ème un dictionnaire encyclopédique bi-média. Près de 17 000 collégiens ont ainsi reçus en 2019 une édition du Le Robert Collège. La version en ligne est accessible sur l’Espace numérique de travail eCollège31.

Dictionnaires distribués lors de la rentrée 2020

Chaque élève de 5ème reçoit par ailleurs chaque année un Code jeune 31, un outil essentiel qui aborde la sécurité routière et permet de préparer l’Attestation scolaire de sécurité routière (ASSR). 

En partenariat avec l'Éducation nationale, le Conseil départemental s'est engagé dans un plan d'amélioration de la mixité sociale dans les collèges. D'un montant de plus de 46 millions d’euros, ce plan concerne, dans un premier temps, les collèges les plus défavorisés du département.

Éveiller une conscience citoyenne chez les jeunes de demain. C’est l’ambition affichée par le Conseil départemental qui a mis en place plusieurs dispositifs pour favoriser l’émancipation des collégiens.

Le Parcours laïque et citoyen
 


Le Parcours laïque et citoyen (PLC) est un dispositif unique en France, créé et financé par le Conseil départemental à hauteur de 900 000 euros, et qui permet aux collégiens de participer à des actions éducatives de sensibilisation et d’appropriation du principe de laïcité. Plus de 260 actions sont proposées à plus de 2 300 classes chaque année. Le PLC est une offre à la libre disposition de l’ensemble des collèges publics et privés de la Haute-Garonne.

Le concours de la Résistance

Le Département soutient chaque année le Concours départemental de la Résistance et de la Déportation. Organisé par l’Éducation nationale depuis 1961, ce concours est ouvert aux élèves de 3ème ainsi qu’à tous les lycéens, en France et dans les établissements scolaires français à l’étranger. Le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation accompagne les élèves haut-garonnais candidats ainsi que leurs enseignants dans la préparation de ce concours dont le thème change chaque année.

Le Département finance par ailleurs un voyage de mémoire, chaque été, pour tous les lauréats du concours.

Le Conseil départemental propose de nombreuses activités culturelles aux collégiens, telles que des visites du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, ou encore les parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) proposés chaque année, en partenariat avec l’Éducation nationale, dans les domaines de la danse, du jazz, du théâtre et depuis cette année du cinéma. Plus de 18 000 élèves bénéficient chaque année de ces programmes.

Le parcours Peace & lobe au collège propose ainsi  une sensibilisation aux risques auditifs, dans le cadre d’animations de sensibilisation interactives et autour des musiques actuelles.

Le parcours Danse au collège permet de découvrir l’univers de création d’un artiste, de les ouvrir à des perspectives de travail et de recherche et de développer leur sensibilité artistique autour de la danse.

Le parcours Jazz au collège permet d’acquérir une culture commune autour d’un répertoire jazz et de rendre les jeunes acteurs d’un projet artistique et pédagogique collectif.

Le parcours Théâtre au collège permet de se familiariser avec le théâtre en rendant accessible son histoire et en découvrant les grands fondamentaux du jeu en lien avec des comédiens professionnels.

Le parcours Parole en je(u) a été créé en 2018 par le Département. Il favorise l’ouverture à la culture théâtrale en proposant un travail en relation avec un comédien.

Le parcours Collège au cinéma est expérimenté dans plusieurs établissements depuis la rentrée 2019 afin d’enrichir la culture cinématographique des élèves à travers la découverte d’œuvres et la rencontre de professionnels.

Contacts et documents pratiques

Restauration scolaire : l'action du Conseil départemental dans les collèges