Vous êtes ici

Les Rencontres de la laïcité, 5-9 décembre au Département

Un programme d'actions d'une semaine à l'occasion de la Journée de la laïcité

Les Rencontres de la laïcité ont eu lieu du 5 au 9 décembre. Retour sur cette semaine intense partagée entre rencontres, conférences et remise des prix. Parce que la laïcité est l’affaire de tous, le Conseil départemental a été déterminé à remplir pleinement sa mission pédagogique.

Les « Rencontres de la laïcité » est l’événement qui prolonge et développe le colloque annuel « Laïcité et République » organisé depuis une vingtaine d’années par le Conseil départemental. Georges Méric a voulu, dès 2016, inscrire ce rendez-vous de la laïcité sur une semaine pleine qui sera jalonnée de moments forts à l’adresse tout autant de la jeunesse, du grand public, que du personnel du Conseil départemental.

Parce que la laïcité est l’affaire de tous, le Conseil départemental a été déterminé à remplir pleinement sa mission pédagogique. Au moment où l’obscurantisme et le fanatisme s’attaquent à nos principes et à nos valeurs républicaines, nous avons le devoir, notamment auprès de la jeunesse, d’expliciter les principes de la laïcité. Ces « Rencontres de la laïcité », ouvertes au grand public, réuniront les agents et partenaires du Conseil départemental, les collégiens, les associations parties prenantes au Parcours laïque et citoyen. L’un des moments forts sera la conférence donnée par Gilles Képel. En clôture, la remise du premier Prix départemental de la laïcité se déroulera vendredi 9 décembre, qui est la « Journée nationale de la laïcité »... Sans oublier l'exposition « Laïcité et République » qui est présentée au public durant toute la semaine. 

« La laïcité est l’affaire de tous. Elle mérite qu’une institution comme la nôtre s’en empare en organisant des moments de rencontres, d’échanges afin d’aller plus loin dans la réflexion et la défense de nos idéaux républicains communs », affirme Georges Méric.

Rappel des événements de la semaine :

Lundi 5 décembre : journée dédiée aux agents du Conseil départemental

Cette première journée, sous forme de tables rondes, a été consacrée aux agents du Conseil départemental, afin d’évoquer les problèmes rencontrés au quotidien dans l’exercice de leurs missions face à l’application du principe de laïcité, et de débattre sur les réponses possibles à apporter.
L’objectif de ce temps d’échanges a été de réaliser un guide référentiel des pratiques et postures professionnelles, écrit de manière collaborative, sur la base de la Charte de la laïcité élaborée par le Département. Plus de 2000 agents départementaux sont en contact direct avec le public, plus de 200 se sont inscrits pour cette journée.

Ce travail en tables rondes a été animé par Jean-Michel Ducomte, avocat, responsable du Diplôme Universitaire «Politique, religion et laïcité» à l’Université Jean Jaurès et maître de conférence à l’Institut d’études politique de Toulouse. Des partenaires institutionnels du Département, la CAF, Pôle emploi, l’ordre départemental des médecins et l’Académie de Toulouse, qui sont eux-mêmes confrontés à ces questionnements, ont participé aux échanges.

Mardi 6 décembre : journée pour les collégiens

Cette manifestation a été organisée, en partenariat avec l’AFEV (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville) dans le cadre du Parcours laïque et citoyen. Cette association a travaillé avec 200 collégiens, issus de 5 établissements haut-garonnais, afin de réaliser une exposition d’une centaine d’affiches sur la laïcité. Le résultat final a été présenté à l’ensemble des élèves participants, le mardi 6 décembre, sous le chapiteau installé dans la cour du Conseil départemental.

Pour rappel, le Parcours laïque et citoyen est un dispositif unique en France qui a été lancé par le Conseil départemental à la rentrée scolaire 2016.
Il s’adresse aux 30 000 élèves de 4e et 3e du département.
L’idée est de proposer aux enseignants et aux élèves de participer tout au long de l’année à des actions éducatives de sensibilisation et d’appropriation au principe de laïcité, ainsi qu’aux valeurs de citoyenneté et de République.

Les enseignants peuvent choisir les actions qu’ils souhaitent mener avec leurs classes parmi les 148 projets portés par les 118 associations et retenus par le Département avec la communauté éducative. Afin de mener à bien ce projet, le Conseil départemental a alloué un budget de 600 000 euros au Parcours laïque et citoyen.

Mercredi 7 décembre : journée pour le Conseil départemental des collégiens

Les élèves membres du nouveau Conseil départemental des collégiens se sont réunis en séance plénière, le mercredi 7 décembre.
Ils ont également été invités à visiter une exposition « Laïcité et République », réalisée pour l’occasion par le Conseil départemental avec le concours des Archives départementales, de la Médiathèque départementale et du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation. Cette exposition a été présentée toute la semaine, dans le Hall B du Département et salle des Pas perdus.

Constitué en 2012, à l’initiative du Département en partenariat avec l’Education nationale, le Conseil départemental des collégiens contribue à l’apprentissage de la citoyenneté et des valeurs de la République. A ce jour, 35 collèges participent à ce dispositif.
En novembre 2016, des élections ont eu lieu afin de renouveler les 69 collégiens, issus des classes de 5e et 4e, membres de cette assemblée, pour le mandat 2016-2018.

Durant leur mandat de deux ans, les jeunes élus s’appliquent à mettre en œuvre des projets découlant des débats et des préoccupations recueillis auprès de leurs camarades, avec l’aide d’agents du Conseil départemental. Cinq commissions thématiques composent le Conseil départemental des collégiens : Développement durable, Solidarité, Culture et Vie au collège, et Architecture.

Mercredi 7 décembre : soirée-débat avec Gilles Képel

Gilles Képel, spécialiste de l’Islam et du monde arabe contemporain, est intervenu le mercredi 7 décembre à 19 heures, à l’occasion d’une soirée débat ouverte au grand public sur le thème « La laïcité contre la fracture ». Le colloque s'est tenu dans l’enceinte du Conseil départemental, à Toulouse, et a été retransmis en direct sur internet, ainsi que dans 3 salles de cinéma du département (Muret, Cazères, Villefranche-de-Lauragais) et au lycée de Revel. Les internautes ont pu intervenir en posant leurs questions en ligne à Gilles Képel.

Depuis de nombreuses années, le Département organise des soirées-débats sur des sujets autour de la laïcité et des valeurs républicaines.
Le Conseil départemental a eu ainsi le privilège de recevoir l’écrivain Régis Debray, le réalisateur Serge Moati, la sociologue Françoise Gaspard, ou encore tout dernièrement le philosophe Abdenour Bidar.

Gilles Képel : Directeur de la chaire Moyen-Orient-Méditerranée à l’École normale supérieure et professeur à Sciences Po. Auteur de nombreux ouvrages consacrés au Moyen-Orient et à l’Islam en France, dont le dernier, « La fracture », vient de paraître aux éditions Gallimard.

Revivez la soirée-débat avec Gilles Kepel #LaïcitéHG

 

Jeudi 8 décembre : point d’étape du parcours laïque et citoyen avec les associations

Un bilan a été dressé du Parcours laïque et citoyen, auprès des associations retenues dans le cadre de ce dispositif, qui proposent depuis la rentrée 2016 de nombreuses actions à destination des classes de 4e et 3e, afin de favoriser l’appréhension de la laïcité et des valeurs républicaines.

En novembre, on compte 62 collèges sur les 116 établissements haut-garonnais, inscrits à ce dispositif. Au total, 715 classes se sont positionnées pour participer au Parcours laïque et citoyen.

Cette année, 118 associations ont proposé 148 actions dans le cadre de ce parcours. Ces actions peuvent prendre des formes diverses : de la simulation d’une assemblée générale de l’ONU à la réalisation d’un film documentaire ou d’émissions de radio, en passant par des ateliers collectifs animés par des jeunes en service civique, ou encore la conception de dessins et caricatures de presse...

L’appel à projet, qui aura pour objectif de sélectionner les associations participantes pour l’année 2017-2018, a été présenté ce jeudi 8 décembre.

Le Département de la Haute-Garonne a reçu le 9 décembre dernier, pour cette initiative de Parcours Laïque et Citoyen, la mention spéciale "Collectivité locale", à l'occasion de la remise du Prix de la laïcité de la République française, décerné par Jean-Louis Bianco, président de l'Observatoire de la laïcité, en présence de la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem.
Le conseiller départemental Vincent Gibert, en tant que président de la Commission éducation en charge du Parcours Laïque et Citoyen, représentait le Département à cette cérémonie de remise du prix, qui a eu lieu à l'université de la Sorbonne à Paris. Il était accompagné de Michèle Courtin, conseillère technique représentant Jacques Caillaut, directeur académique des services de l'Education nationale de Haute-Garonne.

Vendredi 9 décembre : remise du prix départemental de la laïcité

A l’occasion de la « Journée nationale de la laïcité » le 9 décembre, le Conseil départemental a distingué des initiatives visant à promouvoir la laïcité et les valeurs républicaines, mises en œuvre en Haute- Garonne. Par ce prix départemental de la laïcité, le Conseil départemental a souhaité identifier et valoriser toutes les actions qui vont dans ce sens.

Pour cette première édition, une dizaine de structures (associations et collectivités) a candidaté afin de recevoir cette récompense. Trois d’entre elles se vues attribuer une ‘‘Marianne’’ de la laïcité tandis que les autres ont été distinguées au titre de leurs actions.

Page publiée le 01 décembre 2016 - vérifiée le 08 décembre 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne