Vous êtes ici

Devenir assistant-e maternel-le

L’assistante maternelle, qui peut aussi être un assistant maternel, est une personne qui moyennant une rémunération, accueille des enfants à son domicile.

Toute personne majeure, homme ou femme, ayant des compétences éducatives, une grande disponibilité et un logement adapté à l’accueil de jeunes enfants, peut devenir une assistante maternelle.

L’accueil du jeune enfant se fait au domicile de l’assistante maternelle à temps complet, partiel et sur du temps périscolaire (la journée, après l’école ou durant les vacances scolaires). L’accueil peut aussi se faire au sein d’une Maison d’Assistantes Maternelles (MAM).

L’assistant.e maternel.le peut accueillir au maximum 4 enfants à son domicile moyennant rémunération.

Étape 1 : Où se procurer le dossier papier ?
Le dossier d’agrément est à retirer à l’accueil de la Maison des Solidarités dont vous dépendez, ou disponible en téléchargeant les documents ci-dessous :

  • document CERFA n°13394*04 à compléter, dater et signer,
  • extraits de casiers judiciaires n°3 de tous les majeurs vivant au 
domicile hors le candidat, (le conjoint, l’enfant majeur, ...) 
disponible sur le site du Ministère de la Justice.
  • le certificat médical à compléter par le médecin traitant, à renvoyer avec le dossier dans une enveloppe portant la mention « pli confidentiel secret médical à l’attention du médecin départemental PMI ».

Étape 2 : Déroulement de la procédure
Des réunions préalables à l’agrément sont organisées par le Conseil départemental pour donner des informations sur le métier d’assistant-e maternel-le. L’inscription est obligatoire pour pouvoir y participer.

S'inscrire à une réunion d'information

Une fois tous les documents obligatoires du dossier rassemblés et complétés, ils doivent être envoyés au service des agréments, en lettre recommandée avec accusé de réception ou déposés en main propre à ce même service. La demande est instruite dans les 3 mois.

Etape 3 : L’agrément
Pour obtenir l’agrément, toutes incidences concernant l’organisation familiale, la disponibilité par rapport à ses propres enfants sont prises en compte. De même, les aptitudes à la communication et au dialogue (maîtrise du français oral), les capacités éducatives sont étudiées par les travailleurs médico-sociaux.

Dans les 3 mois un courrier est envoyé, informant si l’agrément est délivré ou non. Un agrément refusé sera notifié par courrier recommandé avec les motifs du refus.

Si l’agrément est accordé, un courrier d’accord ainsi que la convocation à la formation obligatoire (60 heures préalable au premier accueil) est également envoyé.

Page publiée le 23 octobre 2017 - vérifiée le 27 juillet 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne