Vous êtes ici

Restauration scolaire

Un accès pour tous à la qualité alimentaire

Le Département est responsable de la restauration scolaire des collèges publics. Pour faciliter l’accès de tous à la cantine, le Conseil départemental attribue des aides aux familles. Dans le cadre de l’amélioration globale de l’offre de la restauration scolaire, il fait le choix de privilégier les cantines autonomes, la qualité et la sécurité alimentaire et la lutte contre le gaspillage.

Le Conseil départemental pilote l’aménagement, l’équipement, la maintenance et l’organisation générale des services de demi-pension.

Une aide aux frais de restauration

Le coût de l’alimentation impacte directement le budget des familles. Afin de faciliter la fréquentation des cantines par les collégiens, le Conseil départemental a mis en place une aide financière sur le coût du repas. L’aide est accordée aux familles, sous conditions de ressources.

Objectif qualité

Le Conseil départemental privilégie l’organisation autonome des cantines, plutôt que l’approvisionnement par une cuisine centrale. Ce choix donne à l’établissement la liberté d’élaborer ses menus avec un approvisionnement plus important en produits frais et issus de filières locales.

Les personnels des services de restauration bénéficient d’un plan de formation spécifique, axé sur l’hygiène alimentaire et la qualité nutritionnelle adaptée au public adolescent. De plus, une équipe de cuisiniers mobiles assure la continuité du service en cas d’absence des responsables ou des seconds de cuisine.

Enfin, la sécurité alimentaire (qualité des denrées, normes d’élaboration et d’hygiène) est contrôlée par le Laboratoire départemental 31 Eau - Vétérinaire - Air.

Circuits courts : de Miam 31 à Agrilocal 31

Dans l’objectif de favoriser le « bien-manger » dans les collèges, le Département a mis en place depuis 2009 le dispositif « MIAM31 » pour inciter les établissements à s’approvisionner en produits locaux de qualité pour la restauration scolaire. La démarche se veut également pédagogique pour sensibiliser les 46 000 collégiens demi-pensionnaires aux liens entre agriculture, saisons et alimentation.

Les objectifs de MIAM 31 sont multiples :

  • promouvoir une alimentation saine et de qualité pour les collégiens,
  • sensibiliser les collégiens à la saisonnalité des produits et les éduquer au goût,
  • développer de nouveaux débouchés à haute valeur ajoutée pour des produits issus de l’agriculture de proximité et de qualité,
  • soutenir une agriculture locale durable et de circuits courts contribuant ainsi à la protection de l’environnement.

Afin d’aller plus loin dans cette démarche, l’Assemblée départementale a mis en place en janvier 2016 la plateforme Agrilocal 31 pour faciliter l’approvisionnement des collèges en produits locaux.  

La lutte contre le gaspillage

Dans sa démarche d’amélioration globale et constante de la qualité dans la restauration scolaire, le Conseil départemental a mis en place une Charte d’engagement à destination des collèges : la lutte contre le gaspillage alimentaire se traduit notamment sur le terrain par une éducation au tri dans les services de restauration de plusieurs collèges.

En chiffres

  • Près de 900 agents du Conseil départemental travaillent pour le service de restauration scolaire
  • 46 000 demi-pensionnaires répartis dans 96 collèges dont 84 en cuisine autonome
  • Plus de 6,5 millions de repas servis par an, soit 40 000 repas par jour
  • 20700 élèves bénéficiaires de l’aide à la restauration allouée par le Département

En vidéo

Découverte d'Agrilocal31.com, plateforme de mise en relation des producteurs locaux avec les gestionnaires des services de restauration scolaire des collèges. Cette initiative originale du Conseil départemental de la Haute-Garonne permet de valoriser les circuits courts et d'assurer un approvisionnement de produits locaux de qualité aux collèges du département.

Reportage au collège François Mitterrand de Fenouillet pour la Semaine du développement durable, le 30 mai 2017. Une opération de sensibilisation auprès des collégiens, aux circuits courts d'approvisionnement et au tri des biodéchets.

Page publiée le 25 juillet 2016 - vérifiée le 25 juillet 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne