Etat des lieux des jeunesses haut-garonnaises

Jeunesses haut garonnaises
Le Département place les jeunesses au coeur de ses préoccupations.
Chapeau

En 2017, la Haute-Garonne comptait 345 139 habitants âgés de 10 à 30 ans. En 2050, avec la croissance démographique, le département sera un des rares à avoir une part prépondérante des moins de 30 ans dans sa population totale. Face à ce constat, le Conseil départemental a choisi de placer les jeunesses au cœur de ses préoccupations. A ce titre, il a mené une grande enquête sur les jeunesses haut-garonnaises afin de mieux les connaitre.

Corps
Text

L'originalité de la méthode mérite d'être soulignée : l'enquête a été menée « en miroir », c’est-à-dire qu’elle concerne à la fois la perception des adultes âgés de 30 à 75 ans (649 réponses) et celle des jeunes de 11 à 29 ans (1 270 réponses). Ces deux enquêtes en ligne ont été complétées par des sondages téléphoniques. L'ensemble construit un échantillon représentatif bâti sur quatre critères : genre, âge, canton, situation d'activité. Pour confronter les points de vue, trois tables rondes d'invités ont pu commenter en direct les résultats.

Text

Au chapitre des valeurs les plus importantes aux yeux des jeunes, le trio de tête est formé par : le respect (76 %), l'ouverture d'esprit (42 %) et la liberté (36 %). Ces moyennes laissent apparaître quelques écarts en fonction des tranches d'âge. Le respect est notamment cité par 80 % des 11-14 ans contre 69 % des 20-29 ans. Pour l'échantillon adultes le respect à 45 % talonne de près l'ouverture d'esprit qui remportent 42 % des réponses.

 

Famille et amis : des valeurs refuge

Les relations humaines sont un vecteur marquant dans la vie des jeunes : c'est l'activité placée en première position pour 65 % d'entre eux, contre 50 % selon les adultes. L'intérêt pour les relations humaines décroit avec l'âge : le pourcentage est de 85 % pour les 11-14 ans contre 69 % pour les 25-29 ans. 

La vie familiale (54 %) et  le concept école-études-travail (51 %) complètent le trio de tête des centres d'intérêt prioritaires des moins de 29 ans, selon une photographie en contraste avec la représentation des adultes, qui associent aux centres d'intérêt des jeunes le numérique (58 %) et les loisirs ou sorties (57%).
Ce décalage de représentation se confirme quand il s'agit d'évaluer au quotidien les éléments les plus importants : la vie personnelle et professionnelle, l'épanouissement personnel et les relations amicales arrivent en tête.

 

Engagement et optimisme au premier plan

Si l’engagement en politique n’apparait pas comme un thème important, les jeunes interrogés se disent prêts, en revanche, à s’engager dans les domaines de l’associatif ou de l’humanitaire (78%). Autre enseignement : s'ils sont prêts à s'engager, c'est sous des formes particulières : les rencontres débats, les événements ou les manifestations. Cet élan participatif de la jeunesse va de pair avec une vision plus optimiste de l'avenir, pour 61 % des jeunes interrogées contre 45 % pour les adultes. 

Media document
Les résultat du baromètre jeunesses
Text

Ils-elles sont collégien.ne.s, lycéen.ne.s, étudiant.e.s, apprenti.e.s, jeunes travailleurs.ses ou en recherche d’emploi.

Ils-elles ont entre 11 et 30 ans, de l’entrée au collège, à l’insertion dans la vie active, le Conseil Départemental de la Haute-Garonne les accompagne par l’intermédiaire de nombreux dispositifs développés dans le cadre de ses compétences (éducation, prévention, solidarité, logement, insertion, culture, sport,…)

Afin de réfléchir à une politique jeunesse plus transversale, il est essentiel de disposer d’éléments de connaissance sur la jeunesse haut-garonnaise.

Ainsi, le Portrait des jeunesses haut-garonnaises vise à mettre en lumière les problématiques rencontrées par les jeunes de 11 à 29 ans et à mieux appréhender leurs besoins, à chaque étape de leur vie en tenant compte de la singularité de leurs situations, de leurs parcours, des territoires du département.
 

 

Media vidéo
Video URL
Tags
Les résultat du baromètre jeunesses