DOSSIER

La culture s'invite chez vous Publié le
Date de publication
15 janvier 2021

HG cultures s'invite chez vous !
Malgré cette nouvelle période de confinement nous vous proposons chaque vendredi des idées d'activités culturelles pour votre week-end. (Crédits : Adobe Stock)
Chapeau

La culture s’invite chez vous ! Concerts, littérature, patrimoine, films/documentaires, interviews, retrouvez le meilleur des établissements culturels du Conseil départemental le vendredi tous les 15 jours.

Corps

Recevez le programme en ligne en vous abonnant aux informations cultures de la Haute-Garonne !

Sommaire

Retrouvez les offres confinées de 

  • La médiathèque numérique
  • L'Espace Roguet
  • Jazz sur son 31
  • Les Archives départementales
  • Le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation
  • Le Musée de l'Aurignacien
  • Le Musée archéologique départemental
  • Les Chemins de la République
  • Chronique occitane
  • Nos partenaires

La médi@thèque numérique

Le portail numérique de la Médiathèque départementale offre 81 000 livres, 5 000 ressources musicales, 10 500 vidéos, 775 titres de presse, plus de 4 000 parcours de formations ainsi que des cours de langues, informatique, musique, yoga, arts plastiques...

L’ensemble est en accès gratuit, sauf les ressources cinéma, avec 2 films par mois pour les usagers des bibliothèques du réseau de la Médiathèque départementale. A l’occasion de cette nouvelle période de confinement, 2 films au choix seront offerts pour toute nouvelle inscription.

Quelques bonnes résolutions pour cette nouvelle année : apprendre une langue, à jouer d'un instrument, se mettre au Yoga… vous pourrez les mettre en œuvre depuis le portail numérique de la Médiathèque numérique du Conseil départemental de la Haute-Garonne.

FESTIVAL DES MÉDIATHÈQUES « CHACUN SON COURT » DU 11 AU 31 JANVIER 2021

"Le" festival où le public a la parole !

17 courts-métrages étrangers et français en compétition :

  • 2 sélections à destination des adolescents et adultes
  • 1 sélection à destination du jeune public (8/10 ans)

Cette semaine, la sélection de l’équipe de la Médiathèque départementale met à l'honneur la lecture, la musique et un cours de science :

- Chut on lit ! :
Avec la collection Métaillé noir, parcourez le monde du crime, de l'Islande à la Colombie, en passant par la Sicile ou le Nigéria, en compagnie de quelques-uns des meilleurs écrivains de romans policiers.

- Voyage sonore :
À découvrir, le nouvel opus de la chanteuse franco-américaine Rosemary Standley qui revisite l’œuvre de Franz Schubert entre classique, pop, jazz et folk. Écouter la playlist sur Youtube

- « Court » de science :"Tête de linotte" un court métrage savoureux
Trois robinets, une baignoire qui fuit... C'est le début de l'énoncé d'un problème de mathématiques que doit résoudre un jeune garçon à l'imagination plus que fertile. Un petit film d'animation savoureux au trait léger et vivant, à découvrir sur leblob.fr, magazine scientifique de video augmentée.

Cette semaine, la sélection de l’équipe de la Médiathèque départementale met à l'honneur :

Les BD sur Izneo

L'année 2020, c'est aussi l'année de la BD !  Izneo propose un catalogue riche de plus de 8 000 bandes dessinées de langue française dans tous les styles : polar, historique, jeunesse, heroic fantasy, manga, humour, magazines, comics etc.

Des livres à écouter

Des grands classiques à la littérature contemporaine, pour grands et petits, seul(e) ou en famille, le livre audio c'est le plaisir de lire...avec les oreilles !
Une sélection d’audiolivres courts (haïkus, nouvelles) à découvrir sur la médiathèque numérique.

(Proposé le 20 novembre 2020)

Jeune homme écoutant avec un casque
(Crédits : Dollar Gill / Unsplash)

Point presse : des magazines pour les enfants

Les éditions Milan permettent pendant un mois le feuilletage en ligne de certains de leurs magazines pour les moins de 5 ans, les 6-9 ans, les 10-15 ans.

Une heure lumière
 


Avec cette collection de romans courts, écrits par des auteurs renommés, les éditions du Bélial nous proposent de belles escales littéraires pour un vertigineux voyage en Science- fiction.

(Proposé le 6 novembre 2020)

Un tuto pour apprendre à dessiner un couple façon manga

Artiste : Claudia Porcu
Durée : 19min.
Genre : Auto-formation : Beaux-arts : peinture acrylique

Manga

5 albums de Tintin à écouter sur le site de France culture

Cinq albums pour enchanter petits et grands, avec des versions de Tintin signées France Culture, avec la Comédie-Française et l'Orchestre national de de France :

  • Les Bijoux de la Castafiore.
  • Les Cigares du Pharaon,
  • Le Lotus bleu,
  • Les 7 Boules de cristal
  • le Temple du soleil.

Pablo Picasso s’est toujours entouré de musiciens et de compositeurs, de chanteurs et de poètes. Les quatre thématiques de cette sélection de ressources reprennent le parcours d’exposition : « Pablo Picasso et les années espagnoles », « Musique et poésie », « Ballets et Amitiés musicales ».

L’Espace Roguet : des artistes toujours en création !

Le Conseil départemental porte une programmation annuelle de spectacles, très engagée auprès des artistes (aide à la création, résidences) et du public (gratuité, actions de médiation auprès de tous les publics).

Même si nous ne pouvons pas y accueillir de public, la 8ème édition de notre saison à l’Espace Roguet se poursuit, avec l’accueil de trois compagnies en résidence en novembre : Ah ! Le destin, Ticotacam et Oui Bizarre. Elles bénéficient ainsi d’une semaine de travail au sein de la salle et d’un soutien financier du Département.

 

Isabelle Luccioni, metteuse en scène de la compagnie Oui Bizarre, vous dévoile son nouveau spectacle La Cave, adaptation du roman de Thomas Bernhard.


Ce texte raconte l'histoire de ce jeune homme que fut Bernhard, qui en se rendant utile aux autres, retrouve la liberté, en donnant un sens à sa vie, grâce au refus. Nous avons besoin de cette vitalité-là, de cette capacité à dénoncer, penser, se réunir et se révolter.

La compagnie bénéficie d’un soutien à la création du Conseil départementa​l.

Camille Viale, directrice artistique, présente son spectacle Materia

Une interaction inédite entre trois interprètes, une danseuse flamenca, un danseur de popping et un musicien alliant tradition et modernité. Se pose ici un état de fusion entre ces trois esthétiques sonores et visuelles extrêmement différentes, qui pourtant vont se retrouver autour d’une approche contemporaine de leur art.

La compagnie bénéficie d’un soutien à la création du Conseil départemental.

Clémence Labatut, metteuse en scène de la compagnie AH ! LE DESTIN, vous dévoile son nouveau spectacle adapté du roman de Mathias Enard L’Alcool et la Nostalgie, un voyage introspectif à bord du transsibérien, qui nous entraîne à travers la Russie.

La compagnie bénéficie d’un soutien à la création du Conseil départemental et une maquette devait être présentée dans le cadre des ¡ Fragiles ! du festival Supernova porté par le Théâtre Sorano.

Alors qu'aurait dû se dérouler la 4ème édition de Carnet d'Hiver avec rencontres et spectacle, le collectif formé par Polina Borisova, Claire Dancoisne, Agnès Limbos, Xavi Moreno, Joëlle Noguès, Federica Porello, Giorgio Pupella a investi l'Espace Roguet. De joyeuses retrouvailles studieuses pour ce collectif d’artistes internationaux issus de cinq pays, cinq jours pour échanger sur leurs méthodes de travail, sur le partage de leurs cultures et de leurs histoires, créant « Biographie(s) ».

Retrouvez ici et sur la page facebook HG Cultures. des focus sur les compagnies en résidence

Les live enregistrés de la 34e édition du festival Jazz sur son 31

La Leçon de jazz Hip-hop meets jazz combo présente les interactions historico-sociales de ces deux courants musicaux nés aux USA, fruit du mélange d’extraits de leurs compositions et de leurs sonorités lors de cohabitations.

Le quartet toulousain composé de Julian Babou (basse), Etienne Manchon (piano), Rémy Gouffault (batterie) et Dadoo (rap) y interprète des morceaux où le hip-hop emprunte des samples d’extraits de jazz lors de compositions aux sonorités urbaines.

Retrouvez les concerts et les visites touristiques de 31 notes d'été

Archives départementales

L'affaire est dans le sac, Vider son sac, Avoir plus d'un tour dans son sac… Vous connaissez tous ces expressions mais savez-vous d'où elles viennent et quel est donc ce sac ? :)

Vous allez le découvrir grâce à cette vidéo qui présente une série de documents emblématiques des Archives départementales : les sacs à procès du Parlement de Toulouse.

L’atelier photo des Archives départementales, créé en 1957, est un des plus anciens de France. 60 ans d’histoire vous sont relatés par son créateur, Daniel Mennecier, aujourd’hui disparu. Du microfilm à la numérisation, de la vidéo ethnographique aux campagnes photographiques d’inventaire du territoire haut-garonnais, c’est le passionnant métier de photographe du patrimoine qui est dévoilé aujourd’hui. De quoi peut-être faire naitre des vocations…

Cette semaine nous vous proposons de découvrir une série de documents très poétiques et originaux, les livres-navette… Si cela ne vous dit rien, c'est normal puisque même leur nom a été inventé par celle qui a accepté de déposer aux Archives départementales ces merveilleux documents voyageurs.

En 2020, les Archives départementales ont accompagné 15 enfants pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance dans leur découverte du 18e siècle, de la mode de l’époque et de la musique baroque. Vêtus de costumes réalisés pour eux par les élèves du Lycée Professionnel Gabriel Péri de Toulouse, nos 15 princesses et princes en baskets ont conclu leur aventure par une démonstration de danses anciennes lors des Journées du Patrimoine, accompagnés par l’Orchestre de Chambre de Toulouse et la compagnie « Les Gens Charles ». Retour en images.

Parade, Allemagne occupée, 1919 - Archives départementales
Parade, Allemagne occupée, 1919 - Archives départementales

Pour commémorer la fin de la Première Guerre mondiale, les Archives départementales vous proposent de découvrir 2 expositions virtuelles.

La 1ère exposition met en lumière les mois qui suivirent la signature de l’Armistice, ainsi que l’état d’esprit général qui animait le territoire français, aussi bien d’un point de vue national que régional.

 

 

La 2ème exposition fait suite à la Grande collecte 14-18, et valorise une partie des documents qui ont été prêtés par des particuliers ces dernières années. Ces archives, pour la plupart inédites car privées (correspondances, carnets de guerres, cartes postales, photographies…), donnent un aperçu renouvelé du quotidien et de la façon d’être un soldat durant la Première Guerre mondiale.

L'histoire commence avec la découverte, par un chercheur en salle de lecture, de gravures "insérées" dans la reliure d'un document notarial. Les gravures en question sont rapidement estimées datant du XVIe siècle ! Commence alors un lent et minutieux travail...

L’équipe de restaurateurs des archives détient un savoir-faire essentiel qu'elle met au service de la préservation et de la restauration des multiples types de documents conservés aux archives : parchemins, papiers de diverses compositions, calques, plans, sceaux de cire... À travers trois vidéos vous aurez l'occasion de découvrir ces restaurateurs à l'œuvre et d'assister à un travail aussi indispensable que fascinant !

Musée départemental de la Résistance & de la Déportation

Parce que le Musée départementale de la Résistance et de la Déportation parle aussi du monde d'aujourd'hui, découvrons Malala Yousafzai, lauréate du Prix Nobel de la paix à seulement 17 ans : une figure de l'engagement des femmes et des jeunes des pays du Sud, et un modèle puissant d'émancipation."

Pour faire suite à la semaine de la Laïcité, le Musée de la Résistance et de la Déportation vous propose de découvrir son Buste de la Liberté : un objet aussi mystérieux qu'emblématique, et porteur des valeurs citoyennes et républicaines qui sont celles du musée.

Avant sa clôture fin décembre et en attendant la réouverture du Musée, découvrez la présentation du cliché sélectionné pour créer l'affiche de l'exposition.

Un musée, ce sont avant tout des collections, que l’on inventorie, que l’on conserve, que l’on restaure et que l’on présente au public. Le Musée de la Résistance et de la Déportation vous présente l’un de ses objets les plus insolites, issu de ses réserves.

Le Musée de la Résistance et de la Déportation vous invite à découvrir sa série « Musée à domicile », pour vous faire partager chaque semaine les richesses de ses collections.

Aujourd’hui, ce sont ses archives audio-visuelles qui sont à l’honneur, autour d’une thématique de saison : « Novembre 1942 en zone Sud ». Car le 11 novembre 1942 signale avant tout pour les Haut-garonnais l’invasion de la zone non-occupée par les troupes allemandes, et le basculement vers une nouvelle dimension de l’oppression et de la répression…

À l'occasion de la dernière Journée nationale de la Résistance, le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation vous propose une visite guidée numérique intitulée "Portraits de résistant-es". De 1940 à aujourd'hui, repartons à la rencontre de celles et ceux qui se sont engagés pour la défense des principes démocratiques et des droits humains.

Retour en images sur le dernier voyage mémoriel des lauréat·e·s Haut-Garonnais du Concours National de la Résistance, financé par le Conseil départemental de la Haute-Garonne et organisé par le Musée de la Résistance et de la Déportation.

Premier épisode à la Maternité d'Elne, dans les Pyrénées-Orientales: créé par la jeune suissesse Elisabeth Eidenben dans un château à l’abandon, ce havre de paix et de vie a vu naître et fait échapper à la vie des camps plus de 600 enfants de réfugiés espagnols, juifs et tsiganes entre 1939 et 1944.

Musée de l'Aurignacien

Chaque semaine pendant le confinement, l'équipe du Musée de l'Aurignacien vous propose une série d'animations virtuelles : jeux, articles, vidéos L'occasion de redécouvrir le musée, en s'amusant, depuis chez-vous.
 

    L’équipe de médiation du Musée de l'Aurignacien vous propose de découvrir ou redécouvrir les secrets du feu au Paléolithique.

    Quand avons-nous domestiqué le feu ? Comment ces populations arrivaient-elles à allumer un feu sans briquet ni allumettes ? Existe-t-il plusieurs techniques ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cette vidéo.

    En attendant la réouverture du musée, le mercredi 16 décembre, à partir de 14h, l’équipe de médiation vous propose de découvrir un objet de ses collections : le lissoir en bois de renne.

    Pour en savoir plus sur cet objet, découvert à l’abri d’Aurignac par Edouard Lartet en 1861, rendez-vous sur la Newsletter du musée.

    Lissoir

    Depuis plusieurs décennies, de nombreuses découvertes mettent en lumière les origines de l’humanité. Notre arbre généalogique s’étoffe, mais qu’en est-il exactement ?

    Cette semaine nous vous proposons de répondre à la question suivante : L’Homme descend-il du singe ?
     

    Lorsque nous pensons à l’histoire de l’homme et à son apparition sur terre, il nous vient à tous et à toutes, cette image d’un chimpanzé à peine bipède, marchant vers son évolution pour arriver, après quelques péripéties évolutives, à devenir Homo Sapiens. Au cours de son évolution le chimpanzé acquière, petit à petit la bipédie, se redresse, grandit, se déleste de sa fourrure et de ses traits simiesques, gagne en capacité cérébrale jusqu’à devenir enfin un homme.


    Cette image populaire d’une évolution linéaire est iconique, elle fait partie de notre imaginaire collectif, mais est-elle vraie ?

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre newsletter  :

    En réponse à de récentes découvertes, la question de la semaine s’intéresse aux femmes à la Préhistoire. Ces femmes chassaient-elles ?

    En l’absence de témoignages écrits, la Préhistoire suscite encore beaucoup de fantasmes, de mythes et d’idées reçues, qui tentent d’apporter des réponses et de combler les lacunes de l’archéologie.

    Alors que nous savons aujourd’hui, grâce aux données archéologiques, qu’il existait, sur les campements, des aires d’activités spécialisées (taille de silex, travail de l’os, travail des peaux) démontrant une évidente répartition des tâches entre les individus, il est presque impossible de déterminer l’auteur de ces tâches, qu’il soit un homme, une femme, un individu jeune ou âgé...

    Pourtant de récentes découvertes, reprises par les médias apportent quelques minces indices.

    Pour en savoir plus, lire la newsletter complète du Musée de l'Aurignacien.

    Le Musée vous propose d'en apprendre plus sur les outils en silex.

    Le Musée archéologique départemental

    Ce chapiteau a été trouvé lors des fouilles récentes effectuées en 1988 aux thermes du forum, à Saint-Bertrand-de-Comminges. Il est présenté ici avant toute restauration, dans l’état dans lequel il a été trouvé.

    Le tremissis de Saint-Bertrand-de-Comminges
    (Crédits : K. Schenck-David. Musée archéologique départemental)

    Découverte près de Mâcon dans des circonstances inconnues, cette monnaie d’or mérovingienne appartenait à l’ancienne collection Jules Protat, imprimeur renommé à Mâcon (Saône-et-Loire) à la fin du XIXe siècle avant d’entrer en 2000 dans les collections du musée archéologique.

    Buste d'Agrippine la jeune
    (Crédits : K. Schenck-David. Musée archéologique départemental)

    Femme ambitieuse, Agrippine la Jeune fut l'une des figures de de la dynastie Julio-Claudienne.

    1. Une coupe remise à l’issue d’une victoire en guise de récompense ;
    2. La tête empaillée d’un animal tué à la chasse ;
    3. Un monument commémoratif d’un succès militaire sur lequel figurait une panoplie de sculptures symboliques telles que des dépouilles de vaincus et des captives et des captifs.

    Cet autel votif fut découvert en 1946 à Saint-Béat par un carrier, puis il disparut en 1947 après que le directeur des fours à chaux, Ernst Kaufmann, se l'appropria. À la mort de ce dernier en 1963, sa femme retourna dans son pays d'origine, la Norvège. La trace de cette pièce exceptionnelle se perd alors à Oslo avant de réapparaitre aux mains d'un antiquaire en 2015...

    Les Chemins de la République

    A priori on ne rapprocherait pas spontanément préhistoire et racisme. Pourtant le contexte de la fondation de cette science de la Préhistoire au milieu du XIXème siècle nous éclaire sur ce sujet. En effet la préhistoire met au jour des fossiles humains et animaux…

    Nathalie Rouquerol, diplômée de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Nathalie Rouquerol, a mené la rénovation du Musée de l'Aurignacien, où elle travaille encore. Experte associée CNRS à l'Unité mixte de recherches TRACES à Toulouse entre 2000 et 2016, elle est spécialisée en histoire de la préhistoire.

    Le 9 décembre 2020, date anniversaire de la loi portant sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, le Conseil départemental a accueilli, en partenariat avec la librairie ombres blanches ,  une table ronde intitulée "Laïcité : l'avenir ensemble" avec :

    • Fatiha Agag-Boudjahlat, Professeur d’histoire et géographie au Collège Maurice Bécanne.
    • Georges Bringuier, Inspecteur honoraire de l’Éducation Nationale
    • Frédérique de la Morena, Maître de conférences en Droit public

    Retrouvez la conférence numérique avec, Séraphin Alava, professeur des universités, dans le cadre du 6ème épisode des Colporteurs du Web consacré à "L’éducation pour faire face à la haine".

    Chronique occitane

    Drapeau occitan

    En début d’année, la tradition et la politesse veulent que l’on se souhaite les « bons vœux ».

    En occitan, pour souhaiter la « bonne année », on dit souvent « bona annada, plan granada ». (bouno annado, pla granado) Ce qui signifie « bonne année, avec beaucoup de grains », c’est-à-dire une année d’abondance, référence aux récoltes agricoles qui conditionnaient autrefois une vie paisible et qui permettait une survie assurée.

    On pourrait rajouter cette année 2021, « bona annada, plan granada e desembarrada ! » (désémbarrado, déconfinée)

    Peut-être que pour cela nous devrons « esperar lo diluns » (éspéra lou dilus, espérer le lundi), à savoir : attendre en vain !

    Mais restons positifs, « demorem positius » (démourén pousitious).

    Bona annada a totes (bouna annado a toutés).

    Bernard Bagnéris, conseiller départemental délégué à l'occitan et Pascal Bergougnan, chargé de mission, ont présenté les différentes actions menées par le Conseil départemental de la Haute-Garonne pour l'occitan dans l'émission Conta Monde le 13 décembre 2020.​

    « Lo pichon mot occitan » « le petit mot occitan »

    « Entà Senta Luça, un saut de puça ; entà Nadau, un saut de brau » Ce diction se prononce « énta sénto luço, un saout de puço ; énta nadaou, un saout de braou »  Ce qui signifie qu’à la Sainte Lucie, les jours augmentent d’un saut de puce et qu’à Noël, ils augmentent d’un saut de taurillon. Or les jours ne commencent pas à augmenter le jour de la Sainte Lucie, soit le 13 décembre, mais plus tard, à l’entrée de l’hiver.

    Une petite explication historique s’impose.

    En fait cette expression populaire est très ancienne et existait avant l’adoption, en 1582, du calendrier actuel dit « grégorien ». L’ancien calendrier dit « julien » retardait en fait de 10 jours environ par rapport au calendrier « grégorien ». Ceci explique donc qu’avec cet ancien calendrier « julien » le commencement de l’augmentation de la durée diurne se faisait plus tôt dans l’année. C’est pour cela qu’à la Sainte Lucie les jours augmentaient d’un saut de puce alors qu’en réalité, cette augmentation débute plus tard, à l’entrée de l’hiver calendaire.

    La culture et la langue occitanes appartiennent au patrimoine haut-garonnais. Découvrez le portrait de ce fervent défenseur de l’enseignement de la langue occitane et l’action du CREO (Centre régional de l’enseignement de l’Occitan)

    Nos partenaires vous proposent...

    Régulièrement, plongez dans les coulisses du théâtre, entretenez-vous avec les artistes en résidences, explorez les décors en construction, découvrez les parcours professionnels au sein de l’équipe du théâtre, lisez la BD du mois et déchiffrez l’horoscope décalé…

    Un espace sonore où se déploient et se croisent les paroles de cinq personnes ayant vécu l’exil, habitant aujourd’hui Toulouse. Textes poétiques, réflexions philosophiques, témoignages et extraits d’entretiens s’entretissent pour exprimer des zones intérieures, des souvenirs, des manières d’être au monde et aux autres, teintées d’une sensibilité et d’un vécu, par essence singuliers.

    Ce projet a été soutenu dans le cadre du « Fonds de soutien à l’initiative culturelle locale »

    Cette année, le festival Terres d’ailleurs s’invite chez vous, en ligne. Il vous emmène à la rencontre de peuples souvent oubliés, délaissés, délogés, témoins de cultures ancestrales subissant de plein fouet les effets de la mondialisation, du changement climatique, des épidémies... A travers ces films et ces rencontres avec des explorateurs du bout du monde, vous pourrez découvrir des lieux et des populations souvent inconnues et échanger sur le monde de demain.

    Le festival devait avoir lieu du 17 au 22 novembre. Chaque jour jusqu'à dimanche, des propositions sonores & manuscrites en l'honneur d'un festival qui n'a pas lieu, pour lire et écouter les créations de différentes personnes qui font le festival Marionnettissimo : artistes, équipe, bénévoles, partenaires ...

    À partir d'une liste de 7 mots tirés du programme de la 23ème édition, l’idée est d'imaginer un texte sur un thème libre, pour partager sa parole sensible, subjective, un ressenti qui reflèterait l'impact du confinement sur le secteur "non-essentiel" de la culture.

    La Cave Poésie vous invite à une lecture intégrale, collective et radiophonique des aventures de L’Ingénieux hidalgo don Quichotte de la Manche.

    En direct sur radio cave po : cave-poesie.com ou en podcast sur soundcloud

    A partir du vendredi 6 novembre et jusqu'à Noël, tous les soirs à 21h, partez sur les routes de la Mancha en compagnie de Denis Lavant, L'Agit Théâtre, Cie Voraces, Petit Bois Cie... et vous, si vous le souhaitez.

    Pour participer: radiocavepo@gmail.com

    Découvrez 829 contenus culturels en ligne sur le site du ministère de la Culture. Belle exploration !