Haute-Garonne Montagne

Bandeau HG montagne
Visite de la station du Mourtis avec le responsable de la sécurité des pistes, Sébastien Trantoul.
Chapeau

En juillet 2018, le Conseil départemental a créé le syndicat mixte "Haute-Garonne Montagne". Il a vocation à gérer les stations de montagne haut-garonnaises de Luchon Superbagnères, du Mourtis et de Bourg d'Oueil, ainsi que d'assurer leur aménagement et leur développement touristique. Ce Syndicat Mixte gère les stations de montagne haut-garonnaises de Luchon Superbagnères, du Mourtis et de Bourg d'Oueil.

Corps
Text

Ce syndicat est composé du Département de la Haute-Garonne, de la Communauté de Communes des Pyrénées Haut Garonnaises, des communes anciennement membres du Syndicat Intercommunal de Gestion et d'Aménagement de Superbagnères (Bagnères de LuchonSaint-Aventinet Castillon de Larboust), et des communes anciennement membres du SIVOM de la Vallée d'Oueil (Bourg d'Oueil, Caubous, Cirès et Mayrègne). À terme, le syndicat mixte sera composé de deux membres : le Conseil départemental de la Haute-Garonne et la Communauté de Communes des Pyrénées Haut Garonnaises. Son siège est situé à l'Hôtel du Département et il est administré par un comité syndical composé à 80% de délégués départementaux (16 délégués titulaires et 2 suppléants) et à 20% de délégués représentants les territoires où les stations sont implantées.

La présidence du syndicat mixte Haute-Garonne Montagne est assurée par Georges Méric, élu le 6 septembre 2018, lors de la première réunion du comité syndical, au cours de laquelle 4 vice-présidents ont également été élus : Maryse Vezat-Baronia, Patrice Rival, Roselyne Artigues et Alain Castel. Le 10 septembre 2018, Hervé Pounau, a été nommé directeur général du syndicat mixte Haute-Garonne Montagne et de la Régie des stations de Haute-Garonne.

Text

Ce projet, porté par le Conseil départemental, vise à soutenir les trois stations de montagne haut-garonnaises tout en développant une offre touristique riche et complémentaire. La station de Peyragudes, qui se situe à cheval sur les départements de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées, sera intégrée au dispositif par une charte de partenariat. Au-delà de la redynamisation du tourisme hivernal, ce regroupement vise à repositionner les stations vers de nouvelles formes de tourisme quatre saisons. Il prévoit de maintenir et développer les emplois dans les vallées tout en s'appuyant sur un modèle économique innovant garant d'un équilibre financier pérenne. Une réflexion globale pour un tourisme durable en montagne et en piémont est en cours, en lien notamment avec les études sur l’avenir et le positionnement du thermalisme et du thermoludisme. L'économie touristique représente une part essentielle des emplois sur le territoire de la Communauté de communes des Pyrénées haut-garonnaises. A l'échelle de l'intercommunalité, 24% des emplois salariés privés relèvent de cette filière. C'est le territoire le plus marqué du département. En 2016, 812 emplois salariés privés dépendaient de ce secteur

Text

L'élaboration d'une stratégie touristique globale entre ces stations de ski proches géographiquement qui proposent des activités complémentaires (sportive, familiale ou "nature") :

  • Etude et préfiguration d'un plan quatre saisons en montagne,
  • Actions en faveur d'un tourisme quatre saisons en montagne,
  • Développement et exploitation des domaines skiables, alpins et nordiques,
  • Gestion des remontées mécaniques et des pistes de ski,
  • Création et gestion d'équipements touristiques,
  • Initiative et réalisation de zones d'aménagement concerté à vocation touristique

 Le syndicat mixte assurera le pilotage stratégique de ces missions et leur financement.

 

Investissements 

La Haute-Garonne a prévu un plan d’investissement de plus de vingt millions d'euros d'ici à 2021 (dont 15 millions d'euros pour remplacer les télécabines de Luchon). Soutenu par l’État, la région Occitanie et l’Europe, l’objectif est de moderniser les équipements de ces trois domaines. Quinze millions sont d’ores et déjà dédiés au remplacement de la télécabine de Luchon. En mutualisant l’effort d’investissement relatif à la modernisation et à la gestion des stations, un équilibre des comptes est espéré d’ici trois à cinq ans.

Text

Luchon-Superbagnères 

  • Domaine skiable : 32 km de pistes dont 1 piste de luge, 1 snowpark , 3 circuits raquette, 1 piste de ski de fond.
  • Altitude : de 634 mètres (télécabine de Luchon) à 2133 mètres.
  • Clientèle : Individuels (adulte, enfant, étudiant, sénior), famille, groupes, comités d’entreprise. Public de 3 à 75 ans, constitué : - d’habitués qui connaissent la station et sont fidèles de saison en saison - de familles qui apprécient le domaine et la commodité et la proximité des services de la ville grâce à la télécabine. - de sportifs en recherche de sensations fortes et d’activités sportives variées.
  • Provenance de la clientèle : Toulouse et Midi Pyrénées, région Ouest : Nantes, Rennes et région bordelaise. 

 

Le Mourtis 

  • Domaine skiable : 23 km de pistes dont 1 piste de luge, 1 circuit raquette, 1 piste de ski de fond.
  • Altitude : de 1361 à 1800 mètres.
  • Clientèle : Individuels (adulte, enfant, étudiant, sénior), famille, scolaires, groupes comités d’entreprise. Public de 3 à 75 ans, constitué : - d’habitués qui connaissent la station et sont fidèles de saison en saison - de familles qui apprécient le domaine adapté pour l’apprentissage et la pratique du ski dans un cadre convivial tout en profitant de pistes de tous niveaux.
  • Provenance de la clientèle : Toulouse et Midi Pyrénées, région Ouest : Nantes, Rennes et région bordelaise.

​​​​​​​

Bourg d’Oueil 

  • Domaine skiable : 5 km de pistes dont 1 piste de luge et des circuits raquette en itinéraire libre.
  • Altitude : de 1336 à 1442 mètres.
  • Clientèle : adulte, enfant, famille comités d’entreprise. Public de 3 à 75 ans, constitué : - de familles qui souhaitent s’initier ou pratiquer le ski, la luge dans un cadre authentique et convivial. - d’amoureux de la nature, qui souhaitent faire des balades dans un environnement calme et préservé

Provenance de la clientèle : Toulouse et Midi Pyrénées, région Ouest : Nantes, Rennes et région bordelaise.